Arvalis

Les conseils d'Arvalis-Institut du végétal pour la conduite de vos cultures.

18Mars
L'actu d'Arvalis

Orge de printemps : garder le contrôle des graminées

La période d'implantation et le caractère couvrant de l'espèce devraient théoriquement rendre l'orge de printemps plus facile à désherber. Mais les systèmes de cultures dans lesquels on la rencontre et le faible nombre de produits préconisables rendent la gestion de certaines mauvaises herbes problématique, surtout les graminées.

18Mars
Maïs fourrage

Tous les effluents ne se valent pas : faites le point pour épandre au plus juste

Valoriser les engrais de ferme permet d'économiser sur l'achat d'engrais minéraux. Les besoins du maïs peuvent d'ailleurs être comblés jusqu'à 80 %. Arvalis-Institut du végétal donne quelques conseils pour maximiser l'utilisation de ces effluents d'élevage. À titre d'exemple, les experts préconisent d'épandre les fumiers de bovins 1,5 à 2 mois avant le semis.

27Février
L'actu d'Arvalis

Applications phytosanitaires : une action des adjuvants bien spécifique

Sels, mouillants ou huiles. différents types d'adjuvants sont actuellement disponibles sur le marché. Lors de l'application d'anti-graminées foliaires, l'utilisation de ces adjuvants est l'un des moyens permettant d'optimiser leur efficacité, chaque type ayant des propriétés propres.


25Février
Maïs fourrage

Détruire le couvert à temps pour ne pas pénaliser la culture

Arvalis-Institut du végétal rappelle : « La date de destruction des cultures intermédiaires résulte d'un compromis : le couvert doit avoir eu le temps de jouer son rôle de piège à nitrates et de protection du sol vis-à-vis de l'érosion, sans dégrader le potentiel de la culture qui suit. » Ainsi, les résultats d'essais montrent qu'au delà du 15 mars, un couvert encore en place risque de pénaliser le maïs qui suit.

13Février
L'actu d'Arvalis

Zoom sur l'état des résistances aux fongicides sur céréales à paille

L'Inra, l'Anses et Arvalis-Institut du végétal ont dressé une note commune concernant l'état des résistances aux fongicides utilisés pour lutter contre les maladies des céréales à paille. Parmi leurs recommandations, la limitation de l'utilisation des SDHI à une seule application par saison est maintenue sur orge comme sur blé pour la campagne.

6Février
[Vidéo] Réchauffement climatique

Quels impacts sur la ressource en eau et les cultures en France ?

« Le réchauffement climatique est bien là », précise Olivier Deudon, responsable agrométéorologique chez Arvalis-Institut du végétal. D'après les données collectées, le spécialiste peut prédire les effets du réchauffement climatique sur plusieurs dizaines d'année en France et leurs possibles conséquences sur la ressource en eau et les cultures.

5Février
[L'actu d'Arvalis] Fertilisation azotée

Les besoins à prendre en compte pour le calcul de la dose totale en céréales

Le raisonnement du calcul de la dose d'azote à fournir aux céréales à paille peut dépendre des variétés, de la zone de production ou encore du débouché visé. Blés, orges, triticale, avoine et seigle. découvrez les besoins en azote des différentes cultures.

4Février
Fertilisation

Le premier apport d'azote sur les prairies approche

En fin d'hiver, le premier apport d'azote sur prairie vise à booster la pousse de l'herbe à son redémarrage. Arvalis rappelle qu'il doit être réalisé à 200°C jours. L'outil Date N'Prairie permet de connaître la date à laquelle ce seuil est atteint. En revanche, inutile de se presser si les conditions optimales ne sont pas réunies.

28Janvier
L'actu d'Arvalis

La lutte contre les adventices sera-t-elle plus difficile cette année ?

Selon Damien Boucheron, technicien grandes cultures de la délégation de Bourgogne d'Arvalis, il faut, plus particulièrement cette campagne, profiter de chaque fenêtre climatique pour intervenir contre les mauvaises herbes présentes dans les céréales à paille. Attendre la reprise de végétation risque d'augmenter leur nuisibilité.