Allemagne

Articles relatifs au secteur agricole en Allemagne.

28Novembre
Glyphosate

Angela Merkel a critiqué mardi son ministre de l'agriculture Christian Schmidt pour avoir enfreint la ligne du gouvernement en se prononçant pour le renouvellement du glyphosate, tentant ainsi d'apaiser la tempête politique déclenchée par ce vote surprise.

28Novembre
Prix du lait

Partout en Europe, le même combat pour répercuter les coûts de production

En visite en Allemagne, des producteurs de lait belges et français, membres de l'European Milk Board, font le même constat : les difficultés à répercuter les coûts de production dans le prix du lait sont les mêmes en France, en Allemagne ou en Belgique. Selon eux, le combat de l'intégration de ces coûts dans les prix d'achat du lait doit se faire collectivement au niveau européen et non pas individuellement dans chaque État membre.


31Octobre
Conjoncture laitière, pénurie de beurre

Le refus des GMS à augmenter les tarifs, une « exception française »

Pour le Cniel, « le refus de certaines enseignes de la distribution d'opérer des hausses de tarifs sur le beurre constitue, à l'échelle internationale, une exception française ». Selon Benoît Rouyer, économiste au Cniel, la situation de déséquilibre entre l'offre et la demande en matière grasse devrait peu évoluer dans les prochains mois ».

30Octobre
Salon agricole

Malène Conlong : « L'Agritechnica, c'est colossal ! »

Lors de son passage en France à l'usine Massey Ferguson, Malène Conlong, responsable de la communication internationale de l'Agritechnica, a présenté ce salon allemand, organisé dans le plus grand parc des expositions européen. Il accueillera, à Hanovre du 12 au 18 novembre prochain, plus de 2 600 exposants et 400 000 visiteurs.

24Octobre
Prix du lait

La pénurie de beurre, « exemple parfait » du dysfonctionnement de la filière

Comme les producteurs de la FNPL, les coopératives laitières rejettent la responsabilité de la pénurie de beurre dans les magasins sur les distributeurs. « Certains ne veulent pas revoir les tarifs à la hausse », selon Dominique Chargé, président de la FNCL. Ce dernier estime par ailleurs que le marché de la poudre de lait ne va pas s'améliorer dans les prochains mois.

7Juillet
Tracteurs à plus de 40 km/h

Gérard Napias : « La priorité est d'assurer la sécurité de tous les usagers »

Même en roulant à 50 ou 60 km/h, difficile de gagner du temps entre les chantiers. En outre, sur les routes rurales, les tracteurs ne peuvent pas circuler à de telles vitesses, sans risque d'accident ou de casse. Gérard Napias, président de la FNEDT, précise que face aux incertitudes liées à la nouvelle réglementation européenne, à la fiscalité et au contrôle technique, les entrepreneurs des territoires préfèrent ne pas dépasser 40 km/h. Cela préservera leur matériel, ainsi que la sécurité de leurs employés et des autres usagers de la route.

3Juin
[Vient de paraître] Terre-net Magazine

Répartition des marges et séchage en grange dans le numéro 67

« Faisons table rase des méthodes et des lois pour mieux protéger les agriculteurs », lance dans la Tribune de Terre-net Magazine n°67 Olivier Mevel, candidat à la présidence de l'observatoire de la formation des prix et des marges. Que veut-il dire exactement ? Vous le saurez en lisant ce numéro de juin.

18Avril
Prix du lait

Seuls 77 % des coûts de production couverts dans le secteur laitier en Allemagne

Selon une étude réalisée à la demande de l'EMB, seulement 77 % des coûts de la production laitière sont couverts en Allemagne. L'EMB s'inquiète par ailleurs d'une possible nouvelle baisse du prix du lait et demande la mise en place, pour le marché laitier, d'un instrument de gestion de crise inspiré par le programme de responsabilisation face au marché (PRM).

15Février
Usine Fendt

Bienvenue dans les entrailles de Marktoberdorf !

Début février, le site historique d'assemblage des tracteurs Fendt de Marktoberdorf en Bavière a accueilli la presse française à l'occasion d'une conférence. Tous les modèles de tracteurs de la marque, du 200 au 1000 Vario, y sont fabriqués. En 2012, le constructeur a investi plus de 300 millions de dollars pour moderniser les installations et augmenter leur capacité de production. Résultat : un véhicule quitte la chaîne toutes les six minutes. Qualité, innovation et rentabilité : trois mots qui soulignent la philosophie du constructeur.