8Janvier
Guide technique

Démêlez le vrai du faux en matière d'alimentation des vaches laitières

Édité par les chambres d'agriculture de Bretagne en collaboration avec l'Idele, le guide pratique sur l'alimentation des vaches laitières vous permet de faire le point sur les questions importantes. En effet, on entend beaucoup d'affirmations sur l'alimentation mais tout n'est pas toujours vrai. Ces institutions vous aident à démêler le vrai du faux.

4Janvier
Bale grazing

Une alternative au pâturage hivernal, bénéfique au sol et au porte-monnaie

Le pâturage en phase automnal et hivernal reste souvent un problème en ce qui concerne la quantité et la qualité de l'herbe. Le râtelier vient souvent complémenter le fourrage manquant. Cependant, il cause une forte compaction et dégrade la pâture à cause de la stagnation des bovins et de l'utilisation du tracteur. Inspirée des systèmes américains, la méthode du bale grazing a pour but de faire gagner du temps, de l'argent mais aussi et surtout d'améliorer la fertilité du sol. Pour cela, il vous faut : une parcelle portante, de l'enrubannage et une clôture électrique déplaçable.

18Décembre
2018
[Apports protéiques]

P. Faverdin : « Il faut travailler sur l'efficience plutôt que la production »

Le projet européen SOS Protein a pour objectif d'améliorer l'autonomie protéique des élevages. Les chercheurs travaillent alors sur une production locale et tentent d'améliorer la valeur des aliments et l'efficience des protéines dans la distribution des rations. Philippe Faverdin, de l'Inra, explique : « Il faut viser un meilleur rendement d'efficience de conversion de ces protéines végétales en lait ou viande. »


17Décembre
2018
Mycotoxines

Mieux vaut prévenir que guérir !

Symptômes persistants et survenants sans explications, chutes de performance, baisse de consommation, troubles de reproduction, de l'immunité, baisse de lait, absence de réponses aux traitements vétérinaires, perte de GMQ : quand les solutions classiques sont sans effets, une contamination de la ration par des mycotoxines est une hypothèse à envisager. En revanche, ces dernières sont difficiles à identifier de façon formelle. Le BTPL donne quelques conseils pour éviter une potentielle contamination et rappelle que tout se passe au champ et au stockage.

13Décembre
2018
À la ferme des Trinottières

Un mash fermier pour les génisses à 90 cts/j pour 1 kg de GMQ

La ferme expérimentale des Trinottières a testé un mash fermier pour ses génisses laitières durant deux ans. À base de foin de luzerne, blé aplati, tourteau de colza, mélasse et minéraux, cet aliment peu coûteux permet une distribution rapide et efficace de la ration avec un GMQ moyen d'1 kg du sevrage au 6e mois.

28Novembre
2018
Alimentation

« Notre or vert c'est l'ensilage d'herbe »

L'ensilage d'herbe s'avère l'aliment à la méthode de conservation la moins coûteuse au regard de sa valeur énergétique et azoté pour alimenter les bovins en hiver. Les conseils des experts alimentation du Fidocl, la fédération interdépartementale des entreprises de Conseil élevage du sud-est.

19Novembre
2018
Maïs fourrage

Du rendement mais quelques situations critiques : attention au rationnement

Contrairement à celle de 2017, la campagne de maïs fourrage 2018 s'est avérée compliquée. La sécheresse a pénalisé beaucoup de parcelles, notamment sur le nord et l'est du pays. Arvalis institut du végétal conclut : « Si la moyenne nationale au niveau rendement et qualité est honorable, elle masque quelques situations critiques ». Les experts fourrage donnent alors quelques conseils aux éleveurs pour bien intégrer ce maïs à leurs rations.

16Novembre
2018
Sorgho

Une culture aux multiples atouts

Le sorgho est une culture assez rustique et économe en intrants. Grain ou fourrager, il présente de nombreux atouts en alimentation animale. Charles-Antoine Courtois, chargé de développement pour l'association Sorghum ID, nous donne plus détails.

16Novembre
2018
Autonomie alimentaire

Céréales, maïs et protéagineux : quelles cultures pures pour un bon concentré ?

Cultiver des céréales et des protéagineux en pur pour distribuer en concentré aux animaux contribue à l'autonomie alimentaire de l'exploitation mais quelles espèces choisir ? Épeautre, seigle, maïs, lupin, soja... : le programme Reine Mathilde dévoile ses résultats d'essais.

9Novembre
2018
Autonomie alimentaire

Engraisser sans achat à moins de 2 ¤/j avec des fourrages de qualité

Yan Mathioux, nutritionniste du BDM, fait le point sur les rations d'engraissement en toute autonomie qui fonctionnent. À moins de 2 ¤/j/bovin, il est effectivement possible d'atteindre des poids et rendements carcasse plus que corrects à condition de distribuer des fourrages de qualité.

1Novembre
2018
Autonomie alimentaire

Viser la protéine avec les associations lupin + céréales

La graine de lupin présente une forte teneur en protéines (35 % de MAT) mais est très salissante si elle est cultivée pure. En l'associant avec des céréales, on peut maîtriser ce salissement et obtenir de bons rendements. Le blé semble d'ailleurs être la céréale adaptée au regard des résultats d'essais du programme Reine Mathilde.