14Avril
[L'actu d'Arvalis]Préparations dégradées

Quelles conséquences pour l'enracinement et l'alimentation des céréales ?

Tassements, structures dégradées, semis tardifs. les conditions climatiques de l'automne et de l'hiver ont parfois conduit à préparer les sols dans des conditions d'humidité excessive, ce qui pénalise le fonctionnement racinaire des cultures. Des défauts d'alimentation en eau et en azote apparaissent aujourd'hui dans les situations superficielles mal enracinées. Comment s'adapter ?

8Avril
[Cap Climat] Jean-Marc Braud (56)

« Je donne à boire à mes vaches pendant la traite »

Jean-Marc Braud, éleveur laitier dans le Morbihan, a installé un système d'abreuvement dans sa salle de traite. Il remplit deux bacs galvanisés avec l'eau de son pré-refroidisseur de lait. Une façon de ne pas gâcher d'eau et d'assurer le bien-être de ses animaux. Son témoignage est issu du recueil Cap Climat où plusieurs éleveurs présentent leurs pratiques pour s'adapter aux aléas climatiques et atténuer l'impact de leur système sur le changement climatique.


3Avril
S'adapter aux évolutions du climat

Posez vos questions sur le changement climatique lors du webinaire jeudi 9 avril

Sécheresse l'été, excès d'eau à l'automne et à l'hiver, l'année 2019 a prouvé que les évolutions climatiques étaient déjà là et impactaient les éleveurs bovins. À quoi faut-il s'attendre pour les années à venir et comment y faire face ? Christophe Beaujouan, animateur régional à la Chambre d'agriculture Centre Val de Loire, vous présentera son point de vue et échangera avec vous lors d'un webinaire jeudi 9 avril 2020 de 12h30 à 13h30. (Article paru une première fois le 3 avril 2020)

3Avril
Webinaire jeudi 9 avril 2020

Comment adapter ses pratiques culturales aux évolutions climatiques ?

En quoi le changement climatique va-t-il impacter mes pratiques ? Comment m'adapter à cette nouvelle donne ? Christophe Beaujouan, animateur régional changement climatique de la Chambre d'agriculture Centre Val de Loire présentera son avis et répondra à vos questions lors d'un webinaire jeudi 9 avril de 12h30 à 13h30.

26Mars
Coup de froid tardif

Des gelées inquiétantes pour certaines productions... et ce n'est pas fini !

Les gelées ont été particulièrement fortes dans la nuit de mercredi à jeudi, nécessitant la mobilisation des arboriculteurs et viticulteurs pour protéger leurs productions. Les colzas pourraient être également impactés par ce coup de froid tardif qui n'est d'ailleurs pas fini. « La semaine prochaine s'annonce à nouveau fraîche voire froide avec des gelées assez fréquentes, localement marquées », annonce MeteoNews.

26Mars
[Cap Climat] Sébastien Baron (56)

« Avec le maïs population, j'adapte la plante à mes conditions pédoclimatiques »

Sébastien Baron, éleveur laitier à Allaire dans le Morbihan, sème les deux tiers de son maïs avec une variété population : le Grand Roux Basque dans l'objectif d'adapter au fil des sélections la plante à ses conditions pédoclimatiques. Son témoignage est issu du recueil Cap Climat où plusieurs éleveurs présentent leurs pratiques pour s'adapter aux aléas climatiques.

19Mars
Cap Climat

Les pratiques d'éleveurs bretons pour s'adapter aux aléas climatiques

Dans le cadre de Cap Climat, programme mis en place par le réseau Gab-Frab de Bretagne avec le groupe Yves Rocher et l'Ademe, quinze éleveurs bovins bretons ont réfléchi aux pratiques d'adaptation des élevages face aux aléas climatiques. Plantation de haies, pâturage hivernal, adaptation du chargement, dérobées fourragères ou encore espèces adaptées à la variabilité du climat figurent parmi les actions déjà mises en place au sein des élevages.

6Mars
[Témoignage] Gestion de l'eau

Alexis Gelot (85) : « L'irrigation me permet 100 % d'autonomie fourragère »

Trop d'eau l'hiver et pas assez l'été : c'est le défi que doit relever chaque année Alexis Gelot, éleveur allaitant dans le marais poitevin. Sur ses terres situées en zone de marais, un système de pompage collectif est mis en place l'hiver pour évacuer l'eau vers la mer. Pour sa zone de plaine, stratégique pour lui car permettant d'assurer l'autonomie fourragère de son troupeau, il irrigue du 1er avril au 15 septembre, voire au-délà. L'irrigation est gérée de façon collective et de manière très fine pour éviter les problèmes de volumes.

11Février
[Revue des réseaux] Tempêtes

Les éleveurs dressent le bilan de Ciara... avant l'arrivée possible de Dennis ?

Depuis dimanche, les rafales de vent ont perturbé le travail des éleveurs, notamment la traite, et entraîné des dégâts sur les toitures. Alors que l'heure est au bilan, comme en témoignent leurs posts sur les réseaux sociaux, une nouvelle tempête pourrait arriver en fin de semaine selon certains prévisionnistes.

4Février
Assurance multirisque climatique

Impatient de voir la gestion des risques réformée, Groupama sonne l'alarme

Depuis l'année 2016 plombée par de multiples aléas climatiques ayant coûté 420 M¤ d'indemnisations aux agriculteurs, le système d'assurance multirisque climatique est d'autant plus en sursis que l'année 2019 aura, aussi, coûté cher : 250 M¤ d'indemnisations selon Groupama. Le premier assureur agricole appelle de ses v½ux une réforme de la gestion des risques, et propose la création d'un « pool » entre assureurs pour mieux mutualiser les risques.

30Janvier
Risques climatiques

64 % des communes françaises exposées aux inondations

En 2016, 28 657 communes françaises étaient exposées à au moins un aléa naturel de type climatique (hors vague de chaleur), soit quatre communes sur cinq. C'est ce que révèle une étude récente du Commissariat général au développement durable. Le risque prédominant est l'inondation : 64 % des communes françaises sont concernées.