AGPM

Tous les articles sur l'Association des producteurs de maïs (AGPM).


25Octobre
2019
[Récolte 2019] Maïs

Des résultats très hétérogènes et limités par les conditions climatiques

Début de cycle difficile, stress hydrique pendant la floraison... : les conditions climatiques ont fortement impacté les cultures, tant en maïs grain qu'en maïs fourrage. Les résultats de cette campagne se révèlent très hétérogènes entre les régions, mais également au sein d'une même zone de production.

23Octobre
2019
Marché du maïs

« Des prix producteurs attendus en baisse de 5 à 10 % », d'après l'AGPM

L'AGPM a dressé son bilan pour la campagne de maïs 2019 lors de sa conférence annuelle ce mercredi 23 octobre. Les perspectives à venir sur le maïs pourraient peser sur les prix. Le syndicat redoute que la situation impacte de manière conséquente les résultats économiques des exploitations maïsicoles.

25Octobre
2018
Conjoncture maïs

Avec une récolte « honorable » mais insuffisante, les importations bondissent

La sécheresse estivale et automnale a fait baisser les rendements de maïs grains. La production française 2018 en baisse, estimée à 11,8 Mt par Arvalis et l'AGPM, est compensée par une explosion des importations (+ 24 %). Avec un écart blé/maïs supérieur à 20 ¤/t depuis le début de la campagne, le maïs est très attractif en alimentation animale.

17Octobre
2018
Maïs grain

Face à une campagne climatique difficile, l'AGPM dresse un premier bilan plutôt positif pour le maïs grain. De plus, près de 50 000 ha de maïs grain ont servi comme assurance fourrage, notamment dans l'Est et les Pays de la Loire. « 2018 montre que le maïs reste dans la course », indique Daniel Peyraube, président de l'AGPB. Pour faire face aux évolutions climatiques et sociétales, l'AGPM demande plus d'outils pour « inscrire la maïsiculture française dans l'avenir ».

3Aout
2018
Mutagenèse et OGM

Le mercredi 25 juillet, la Cour de justice européenne a rendu son avis concernant les variétés obtenues par les nouvelles techniques de mutagénèse. Leur classement en tant qu'OGM soumet donc ces dernières aux obligations de la directive concernée, les condamnant de fait dans l'UE. Prenant acte de cette décision, l'AGPB, l'AGPM, la CGB, la Fop et la FNSEA dénoncent de lourdes conséquences pour les concitoyens français comme pour l'agriculture européenne et entendent tirer la sonnette d'alarme.