AGPB

Association générale des producteurs de blé, membre d'Orama.

8Septembre
Moisson catastrophique

Le revenu sera négatif pour plus de 50 % des céréaliers, alerte l'AGPB

Si la récolte 2020 s'est révélée être l'une des plus catastrophiques depuis vingt ans, les céréaliers connaissent des difficultés depuis plusieurs années, au point d'être aujourd'hui le dernier secteur agricole sur le plan des revenus. C'est pourquoi, au-delà d'un plan d'urgence, l'AGPB alerte le gouvernement sur la nécessité de soutenir davantage les grandes cultures, notamment à travers la Pac.


19Février
Zones de non-traitement

Les céréaliers veulent une compensation économique

(Article mis à jour à 16h50) Les céréaliers souhaitent une compensation économique pour le manque à gagner induit par la mise en place de zones de non-traitement aux produits phytosanitaires (ZNT) près des habitations, a indiqué mercredi à l'AFP Eric Thirouin, président des producteurs de blé (AGPB).

20Décembre
2019
L'AGPB alerte le ministre

Si la récolte 2019 a été bonne, les céréaliers de l'AGPB ne peuvent pas en dire autant de leurs revenus, au plus bas depuis six ans. Un point qu'Eric Thirouin, président de l'organisation, n'a pas manqué de rappeler au ministre de l'agriculture lors d'un rendez-vous le 19 décembre, en dénonçant également les charges qui s'accumulent sur les agriculteurs.

29Octobre
2019
Aides Pac

Contrairement à la politique menée dans les autres pays européens producteurs de grandes cultures, la France a « fait des arbitrages très nettement en défaveur du secteur végétal », rapporte l'AGPB en s'appuyant sur une étude du Think Tank Pluriagri, présentée le 25 octobre lors de la commission économie de l'organisation.

20Aout
2019
Bilan de la moisson 2019

« On a eu le sourire en juillet, on l'a beaucoup moins en août »

Les représentants de l'AGPB, la branche céréalière de la FNSEA, dressaient, comme chaque année, leur bilan de la moisson estivale. Pour les céréaliers, la satisfaction d'une très bonne récolte 2019 tant en quantité qu'en qualité laisse la place à l'inquiétude quant à l'évolution des prix. Depuis début août, la tonne de blé rendue Rouen a perdu près de 10 ¤.

2Mai
2019
Glyphosate

Les céréaliers, par la voix du président des producteurs de blé, ont réclamé jeudi à l'Assemblée nationale un « accompagnement financier » de l'État pour les aider à sortir du glyphosate dans les prochaines années, arguant du surcoût que cette mesure entraînerait sur leur production.

12Avril
2019
Agriculture biologique

« Près de 40 % des boulangers parisiens avaient au moins un produit bio en 2018. Il y a cinq ans, il y en avait peut-être 10 % », remarque Olivier Deseine, meunier francilien : l'appétit grandissant en farines bio a, de l'avis général, contribué à développer les exploitations céréalières de ce type.