Energies renouvelablesMéthanisation agricole : la France au stade des balbutiements

| Agra Presse

La France ne compte que deux exploitations agricoles produisant du biogaz à partir de déchets organiques fermentés, alors qu'on recense plus d'une centaine d'installations de méthanisation à la ferme en Autriche et en Italie et près de 2.000 en Allemagne.

Utilisée pour produire de l'électricité et alimenter des réseaux de chaleur, la production française de biogaz (200.000 tep : tonnes équivalent pétrole) est actuellement issue des industries agroalimentaires, des stations d'épuration et des décharges.

S'exprimant lors d'un colloque organisé le 16 mars 2004 à Rennes sur le sujet, Jean-Louis Bal, directeur des énergies renouvelables à l'Ademe, a estimé que la France ne parviendrait à atteindre son objectif de développement (500.000 à 600.000 tep en 2010) qu'à la condition que soit mis en place un tarif d'achat de la bioélectricité attractif (7,5 cts d'euros/kwh au lieu de 4,5 cts actuellement), ainsi qu'une politique incitative de méthanisation agricole.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article