Fédération bovine« Les importations issues du Mercosur ne doivent pas casser le marché »

| Agra Presse

« Nous ne sommes pas contre les importations de viande en provenance du Mercosur, mais nous ne voulons pas qu'elles cassent notre marché » déclarait mercredi 9 février Pierre Chevalier, président de la Fédération nationale bovine (FNB), à l'occasion de son assemblée générale, qui se tient à Paris jusqu'au 10 février.

Les éleveurs comptent être très vigilants sur le niveau des droits de douane sur ces viandes. « L'accès au marché sera le débat le plus difficile parmi ceux discutés à l'OMC à Hong Kong fin 2005 » indiquait pour sa part Bruno Hot de la Direction des politiques économiques et internationale (DPEI) au ministère de l'agriculture. « Nous devons trouver une formule de préférence communautaire pour protéger nos produits » renchérit-il. « Nous devrons définir une liste de produits sensibles », a-t-il ajouté en faisant référence à l'accord à l'OMC du 31 juillet 2004.

Mais les choix et le nombre des produits seront certainement encore difficiles à justifier aux yeux de tous les partenaires européens et internationaux.



Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article