2Juin
[Interview] Philippe Poussin (Cneap)

Les 5 enjeux de la reprise dans les lycées agricoles

Fermés depuis mi-mars en raison de la pandémie de coronavirus, les lycées agricoles vont pouvoir rouvrir à partir de cette semaine dans les départements verts, soit sur la majorité du territoire, tout comme les établissements de l'éducation nationale. Philippe Poussin, secrétaire général du Cneap (Conseil national de l'enseignement agricole privé), insiste sur les nombreux défis pour la fin de l'année scolaire et au-delà.

29Mai
Paroles de lecteurs

Robot de traite : pour vous, le changement, c'est pas maintenant !

Coûteux, d'une durée de vie trop courte, avec des vaches qui ne s'y rendent pas forcément d'elles-mêmes... pour les lecteurs de Web-agri, investir dans un robot de traite n'est pas automatique ! Même si certains reconnaissent que cela peut permettre de prendre des week-ends et des vacances, et d'éviter les contraintes physiques de la traite.

29Mai
« L'après-Covid-19 » agricole

Des sénateurs veulent développer massivement les légumineuses en France

Les sénateurs Françoise Cartron et Jean-Luc Fichet ont présenté, jeudi 28 mai 2020, un rapport de la délégation à la prospective du Sénat sur l'enjeu « sanitaire, social, territorial et environnemental » d'une alimentation plus durable. En tête de leurs 20 propositions : une stratégie d'autonomie protéique via un développement massif des légumineuses en France, quitte à réduire la production de viande bovine et consacrer moins de surfaces à l'élevage.

28Mai
[Cartographie] Prix des terres 2019

Un niveau d'échanges inégalé sur les terres et prés en 2019

Dans un contexte morose, marqué par la baisse des résultats agricoles, le marché des terres et prés libres a été particulièrement dynamique en 2019, porté par la vague de départs en retraite. Le prix des terres est resté stable, à 6 000 ¤/ha. Si les prix ont légèrement augmenté dans les zones d'élevage bovin, la FNSafer tire néanmoins la sonnette d'alarme en ce qui concerne l'élevage et ses risques de disparition, alors que les repreneurs se font de plus en plus rares dans certaines régions.

28Mai
Sécheresse des sols

« À quand la pluie » s'interrogent les agriculteurs du nord et de l'est du pays

Si certaines régions ont reçu quelques pluies bénéfiques dans le courant du mois de mai, ce n'est pas le cas de la partie nord de la France, notamment dans les Hauts-de-France où la sécheresse de surface s'accentue. Plusieurs autres territoires présentent aussi un indice d'humidité des sols particulièrement bas : le Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes. Les agriculteurs s'inquiètent pour le développement de leurs cultures et leurs stocks d'herbe.

28Mai
Plan de relance européen

15 Mds ¤ de plus pour l'agriculture, mais un budget Pac qui reste en baisse

La Commission européenne a présenté le 27 mai une nouvelle proposition de cadre financier pluriannuel, tenant compte de la nécessité de relancer l'économie après la crise liée au Covid-19. Le budget du second pilier de la Pac est augmenté de 15 milliards d'euros.

27Mai
Écologie, emploi, souveraineté...

20 organisations dont la Conf' présentent un plan de sortie de crise

Pour un monde plus juste après la pandémie de Covid-19, vingt organisations associatives et syndicales, dont la Confédération paysanne, proposent un plan de sortie de crise en 34 mesures, allant du renforcement de la sécurité sanitaire à l'amélioration de la justice fiscale, en passant par la reconversion écologique et sociale des activités, ce qui implique nécessairement des mesures pour le secteur agricole.

27Mai
Protection sociale agricole

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

(Article mis à jour le 27 mars à 18h50) La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment performante », estime la Cour des comptes dans un rapport publié mardi, qui recommande des « rapprochements » avec le régime général de la Sécurité sociale.

26Mai
Protéagineux, légumineuses, soja

L'autonomie protéique des élevages : véritable enjeu de filière ?

Face à la volatilité des marchés ou encore la demande sociétale, l'autonomie protéique est un enjeu de taille pour l'élevage français. « Pour ce faire, le besoin d'innovation est important », souligne Sylvain Pellerin, directeur de recherche de l'Inrae Bordeaux. Mais aujourd'hui dans la pratique, pourquoi et comment améliorer l'autonomie des exploitations et des territoires ? Quelques éléments de réponses suite au débat sur l'autonomie des élevages.

25Mai
Entrée en écoles supérieures agricoles

Les arrêtés, pris le 19 avril par le ministère de l'agriculture adaptant l'organisation des concours d'entrée dans les écoles supérieures agricoles et vétérinaires suite à la pandémie de covid-19, ont été publiés au Journal officiel du 20 mai. En un mois, pas de changement majeur dans les modalités mais quelques modifications de dates d'examens.

22Mai
Mesures pour le climat

Ce sont souvent les gouvernements européens qui résistent aux mesures proposées par Bruxelles pour protéger le climat, et c'est d'abord sur eux que les militants écologistes doivent faire pression, a déclaré vendredi Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne.

22Mai
[Paroles de lecteurs] Aliment du bétail

Coronavirus : l'augmentation des prix nourrit vos griefs envers les fournisseurs

L'annonce du Snia (Syndicat national de l'industrie de la nutrition animale), qui prévoit une hausse des prix de l'aliment du bétail dans les mois à venir à cause du covid-19, est dure à avaler pour les lecteurs de Web-agri. Ils reprochent aux industriels de profiter de cette crise alors que les éleveurs, eux, sont dans une situation très difficile. Pour faire face, ils proposent néanmoins plusieurs solutions : opter pour d'autres matières premières ou accroître l'autonomie alimentaire des élevages par exemple.

22Mai
[Témoignage] En hors cadre familial

Théo Joyeux, futur éleveur : « Bien se former pour réussir son installation »

Invité du RDV agri de Thierry agriculteur d'aujourd'hui diffusé sur sa chaîne Youtube lundi 11 mai, Théo Joyeux a insisté sur l'importance de la formation pour s'installer en hors cadre familial, surtout quand on n'est pas du milieu agricole. Après un Bac pro CGEA, il a suivi un BTS Acse en apprentissage et un certificat de spécialisation en machinisme. À l'obtention de son diplôme, l'élevage laitier des Deux-Sèvres où il est apprenti l'embauchera comme salarié avant qu'il ne le reprenne peut-être un jour...