Aide à la réduction laitièreVersement des aides à 11 300 éleveurs

| par | Terre-net Média

Le ministère de l'agriculture annonce avoir versé l'aide à la réduction de la production ce jeudi 16 mars 2017 à 11 300 éleveurs ayant souscrit au plan de réduction européen fin 2016.

En France, près de 15 000 producteurs ont souscrit au plan européen de réduction de la production laitière.En France, près de 15 000 producteurs ont souscrit au plan européen de réduction de la production laitière. (©Xavier Remongin / Min.Agri.Fr)

« Les producteurs de lait de vache ayant réduit leur production pendant les trois derniers mois de l’année 2016 viennent de percevoir le versement de l’indemnisation de la réduction de production de lait mise en place au niveau européen », explique le ministère de l’agriculture dans un communiqué jeudi 16 mars 2017.

Au total, 11 300 producteurs ont été indemnisés pour la non-production de 146 000 tonnes de lait. L’indemnisation décidée au niveau européen s’élève à 14 centimes par kilo non produit auxquels il faut ajouter la majoration française de 10 centimes par kilo non produit pour les 5 premiers pourcents de réduction de production. Cette indemnisation correspond donc au versement de 24 centimes par kilo de lait non produit pour les 5 premiers pourcents de réduction.

Cette indemnisation vient en majeure partie de l'enveloppe de 500 millions d'euros annoncée le 18 juillet par la Commission européenne pour l'agriculture en crise, dont 150 millions sont destinés au secteur laitier. La France a obtenu une enveloppe spécifique de 50 millions d'euros.

Baisse de la production de 3 %

Le ministère de l’agriculture attribue par ailleurs la remontée du prix du lait à la réussite du plan européen de réduction. « Tous les pays producteurs ont contribué à la réduction de la production, ce qui a concouru à une remontée des cours du lait de près de 23 % par rapport au cours très bas enregistré en juillet 2016. »

Au niveau européen, le programme d'aide pour inciter les producteurs de lait de l'UE à limiter leurs volumes a permis de réduire la production de 1,06 million de tonnes de lait au dernier trimestre de 2016, soit 3 % de moins qu'à la même période l'an passé.

Un second versement sera effectué d’ici le printemps pour les producteurs engagés dans la seconde phase de réduction correspondant aux deux derniers mois de l’année 2016 et au mois de janvier 2017.

Pour le ministre de l’agriculture, « le succès de ce dispositif démontre l'utilité des mesures de gestion de marché pour amortir les effets des aléas économiques sur les exploitations agricoles. Leur développement dans le cadre de la future Pac est nécessaire au travers de dispositifs activables rapidement en cas de conjoncture défavorable. »

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article