Présidentielle 2012Un débat d'entre deux tours dédié à l'agriculture aura lieu sur Terre-net.fr

| par | Terre-net Média

Les représentants agricoles de François Hollande et de Nicolas Sarkozy débattront entre les deux tours. Cela se passera sur Terre-net.fr

Complément (23/04/2012) : le débat est confirmé. Plus de détail sur : Présidentielle 2012 - Hollande / Sarkozy - Débat agricole d'entre-deux-tours mercredi 25 avril à 20h sur Terre-net.fr

Débat d'entre deux tours de l'élection présidentielle 2012 Hollande - Sarkozy : leurs représentants agricoles débattront sur le site Terre-net.fr
Les sondages avaient vu juste : François Hollande et Nicolas Sarkozy sont les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l'élection présidentielle française de 2012. (© Terre-net Média)

Alors que le débat télévisé entre les deux candidats eux-mêmes fait débat (Nicolas Sarkozy proposant trois débats, François Hollande souhaitant rester au traditionnel débat unique), leurs représentants pour l'agriculture participeront à un débat sur les enjeux agricoles qui sera diffusé sur Terre-net.fr.

Le principe de ce rendez-vous a été confirmé par les deux équipes de campagne. Les conditions et la date de ce débat de l'entre-deux-tours seront précisées en tout début de semaine.

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


pinetdpu
Il y a 3224 jours
Mr SARKOZY m'a fait souffrir en tant qu'eleveur :
le cancer n'est pas un cas de force majeur mais le gel OUI
les veaux laitiers ne se vendent plus MAIS AUCUNE AIDES
les millions promis ZERO SUR MON COMPTE BANCAIRS A DECOUVERTS
le contrat lait UN BAZARD PAS POSSIBLE

ET COMBIEN D ' AUTRES

le seul bien que je lui reconnaisse c'est d'avoir ebranler le syndicat majoritaire a pensée unique mais bon ca se vois pas dans le porte monaie
Répondre
bon sens
Il y a 3233 jours
Bonjour,

Le principal problème de l'élevage ovin dans nos montagnes des Hautes-Alpes est le loup.
Pouvez-vous poser la question aux représentants des candidats pour savoir s'ils comptent enfin faire réguler le loup par l'ONCFS.
C'est à l'Etat d'assurer la sécurité des biens et des personnes et pas aux éleveurs de s'armer. Dans les alpages à attaques récurrentes, il faut mettre en place dès le printemps des tirs de prélèvement par l'Etat.
Dans notre commune plus de 100 bêtes ont été tuées par le loup en 3 ans chez 3 éleveurs qui appliquaient pourtant toutes les mesures de protection. Ca suffit.
Répondre