[En direct] Crise de l'élevageRetour sur la semaine de mobilisation des éleveurs

| par | Terre-net Média

La mobilisation des éleveurs a débuté dimanche 19 juillet en Normandie puis a progressivement gagné les autres régions. Le gouvernement a finalement présenté un plan d'urgence de 24 mesures et annoncé une hausse du prix du lait de 4 centimes par litre. Retour sur cette semaine de mobilisation des éleveurs entre blocages de routes et actions coup de poing.

Manifestation des agriculteurs Des tracteurs ont bloqué de nombreux axes en Normandie et ailleurs. (©Terre-net Média)

La mobilisation se poursuit à suivre surUne nouvelle semaine de mobilisation débute

Dimanche 26 juillet, 23h Des agriculteurs contrôlent les camions venant d'Espagne

Dimanche 26 juillet, 10h30 Les modalités de mise en œuvre du plan par la Msa

Dimanche 26 juillet, 10h30 Près de 9 Français sur 10 soutiennent la mobilisation des éleveurs

Dimanche 26 juillet, 9h Xavier Beulin appelle à la mesure sur le terrain


Samedi 25 juillet, 18h : Le point sur les actions mises en place ce samedi en France

Samedi 25 juillet, 14h Nouvelles actions d'agriculteurs dans le sud-ouest


Vendredi 24 juillet, 21h30 : Le point sur les actions en cours en fin de journée

Vendredi 24 juillet, 19h : La crise n'est pas finie pour les éleveurs porcins qui s'en prennent à Bigard

La Fédération des éleveurs de porcs (Fnp) a estimé que la crise des prix est loin d'être finie pour eux, malgré la remontée des cours, et s'en prend en particulier aux abattoirs Bigard. Lire la suite .

Vendredi 24 juillet, 17h30 Le prix du lait n'augmentera pas de 4 centimes selon la Coordination rurale et la Confédération paysanne. 

Vendredi 24 juillet, 15h : Les collectivités locales s'engagent à soutenir les éleveurs français

Vendredi 24 juillet, 14h : A l'issue de la réunion au ministère, il a été décidé une hausse de 4 centimes par litre de lait

Il a été convenu que le lait ne pourra leur être payé moins de 340 euros les 1.000 litres , soit une augmentation de 4 centimes par litre par rapport au niveau actuel

Vendredi 24 juillet, 13h30 Les prix du lait ne pourront descendre sous 340 €/1.000 l jusqu'en décembre

Vendredi 24 juillet, 12 h : Le point sur les actions en cours des éleveurs

Les éleveurs en colère maintenaient quelques actions sporadiques vendredi matin, les producteurs de lait s'attaquant particulièrement à des laiteries dans l'Ouest au moment où le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll réunit la filière à Paris. Lire la suite .

Vendredi 24 juillet, 11h Le Modef juge insuffisant le plan d'urgence en faveur de l'élevage présenté par le gouvernement et appelle ses adhérents à rejoindre les actions en cours.

Vendredi 24 juillet, 10h30 Les abattoirs, acteurs-clé d'un système complexe

Les abattoirs français, clé de voûte d'un système complexe d'achat et de revente de la viande bovine, ont le dernier mot dans la fixation du prix aux éleveurs, avec les exigences de la grande distribution en toile de fond. Lire la suite.

Vendredi 24 juillet, 10h Plusieurs laiteries bloquées dans l'Ouest avant la réunion à Paris

Au moins quatre laiteries sont bloquées vendredi matin en Vendée et dans la Manche par des éleveurs qui entendent faire pression sur les transformateurs avant la réunion organisée dans la journée à Paris autour du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Lire la suite.

Vendredi 24 juillet, 9h Plus aucun blocage autour de Lyon

Vendredi 24 juillet, 8h20 Discussions France/Grèce sur le renforcement de la coopération agricole

Vendredi 24 juillet, 7h30 Après la viande, Le Foll s'attaque au lait qui bout aussi

 Une crise après l'autre : après la viande, c'est au tour des professionnels du lait, producteurs, industriels et distributeurs, de se retrouver vendredi matin autour du ministre de l'Agriculture pour s'entendre sur une revalorisation des cours. Lire la suite .

Vendredi 24 juillet, 6h :  Actions coup-de-poing des éleveurs en Tarn-et-Garonne et Ariège


Jeudi 23 juillet, 23h30 : Vers la levée des barrages autour du pont de Morlaix en Bretagne

Jeudi 23 juillet, 22h « Un gros travail » à conduire autour du lait vendredi, estime Stéphane Le Foll

Jeudi 23 juillet, 20h10 : Les maires de France pour un droit de préférence aux produits agricoles français

Jeudi 23 juillet, 19h50 :  Jeunes Agriculteurs : « On va maintenir la pression tout l'été »

Jeudi 23 juillet, 18h40 Manuel Valls salue la levée de barrages « dans de nombreuses régions »

Jeudi 23 juillet, 18h30 La France a obtenu un conseil des ministres européen de l'Agriculture en septembre

Jeudi 23 juillet, 18h Levée progressive des barrages à Lyon et ailleurs

Actions coup de poing et blocages routiers ont continué jeudi dans le pays, notamment à Lyon, avant que s'amorce une levée des barrages. Lire la suite .

Jeudi 23 juillet, 17h30 Quelle part de viande française dans nos assiettes ?

Le gouvernement lance la mobilisation générale en faveur de la viande française pour augmenter les achats des cantines, des restaurants et des consommateurs. Mais quelle part de viande française y a-t-il dans nos assiettes aujourd'hui ? Lire la suite.

Jeudi 23 juillet, 17h Les abattoirs promettent d'augmenter les prix « dans la limite » de leurs moyens

Jeudi 23 juillet, 16h45  : Le plan du gouvernement n'a pas convaincu les syndicats en Bretagne où les éleveurs ont averti jeudi que les manifestations reprendraient prochainement. Lire la suite.

Jeudi 23 juillet, 16h30 : Fnpl : « Il faut un effort collectif pour s'en sortir vers le haut »

Jeudi 23 juillet, 16h30 Pour Marine Le Pen, les mesures annoncées sont des « incantations vides »

Jeudi 23 juillet, 16h : Dans les cantines,  la réglementation des appels d'offres exclut la mention de l'origine. 

Jeudi 23 juillet, 15h45

Face à la crise des éleveurs français, le mot d'ordre tant à l'Élysée qu'à Matignon, c'est « manger français » : une enquête de l'Afp avait pourtant révélé en décembre que les cantines de l'État n'étaient pas les meilleurs élèves en matière de patriotisme alimentaire . Lire la suite .

[Flash] Les #agriculteurs ont déversé leur colère devant les portes de Danone cette nuit. Du #fumier bien frais a recouvert l'entrée afin d'empêcher la circulation des camions :

Posted by L'Eclaireur - La Dépêche du Pays de Bray on  jeudi 23 juillet 2015

Jeudi 23 juillet, 15h30 : A Lyon, les tracteurs commençaient vers 15h à prendre la direction du centre-ville pour un meeting en présence du président de la Fnsea Xavier Beulin et du secrétaire général des Jeunes Agriculteurs Florent Dornier vers 17h30. Les blocages étaient levés aussi sur les trois grands ponts enjambant la Seine près du Havre et de Rouen.

Jeudi 23 juillet 15h15 : Alors que Stéphane Le Foll va recevoir la filière laitière ce soir et demain, retrouvez le décryptage de la rédaction sur la crise laitière : Avec une Pac sans outil de régulation, la crise était inévitable

La crise actuelle du prix du lait est un remake de celle de 2009. Or le plan d'urgence présenté hier n'est qu'une réponse partielle aux problèmes des éleveurs. Lire la suite

Jeudi 23 juillet, 15h Les blocages autour de Lyon levés d'ici à 16h

Jeudi 23 juillet, 14h20 : Des éleveurs ont à nouveau installé jeudi des barrages aux accès au Mont Saint-Michel. « Nous sommes en tout une quarantaine, avec une quinzaine de tracteurs », a-t-il déclaré, précisant que les manifestants sont en majorité des producteurs de lait. Le mouvement devrait durer au moins jusqu'à 17h, a ajouté l'éleveur, qui a qualifié le mouvement de « spontané » et « indépendant », après l'appel des organisations syndicales normandes mercredi soir à suspendre le mouvement. Il déplore que le lait ait été « un peu oublié » du plan d'urgence.

Jeudi 23 juillet, 13h50 : Un camion transportant des carcasses de bœuf en provenance d'Allemagne, destiné à Bigard, numéro un français de la viande, a été intercepté « sans violence » jeudi matin par les éleveurs en Franche-Comté, a  annoncé la Fnsea à l'AFP. En provenance de Bavière et à destination de la Drôme, il transportait une quarantaine de carcasses. Le camion doit être escorté par les éleveurs vers la Sous-Préfecture de Montbéliard et ses clés remises « symboliquement » aux autorités.

Jeudi 23 juillet, 13h40 : Stéphane Le Foll rencontre la filière lait aujourd'hui et demain pour examiner la situation sur le marché du lait et son prix. 

CRISE ÉLEVAGE. Forte mobilisation des agriculteurs de Dordogne aux péages de Thenon et Mussidan. Nous mettons tout en œuvre pour faire parvenir des images de la mobilisation en direct.

Posted by Chambre D'agriculture Dordogne on  jeudi 23 juillet 2015

Jeudi 23 juillet, 13h30 Le point sur les actions et blocages à la mi-journée

Jeudi 23 juillet, 12h30 Stéphane Le Foll a de nouveau appelé de ses vœux jeudi la tenue d'un conseil européen des ministres de l'Agriculture . « Je reste sur la position qui est la mienne pour mobiliser l'Europe à la rentrée de septembre, non pas sur un conseil informel comme il était prévu mais sur un conseil formel, pour qu'on puisse aborder les sujets qui sont aujourd'hui à l'échelle européenne les sujets de préoccupation ».

Jeudi 23 juillet, 12h : Pour la Fnb : « les conditions ne sont pas réunies pour lever les blocages »

Jean-Pierre Fleury (Fnb) réclame la mise en place de contrats « à trois », entre éleveurs, abatteurs et distributeurs ainsi que des mesures « structurelles » pour sauver l'élevage français.  Lire la suite.

Jeudi 23 juillet, 11 h : François Hollande s'est exprimé à Dijon : prix, approvisionnement local pour la restauration collective, allègement des contraintes...  Retrouvez ses annonces .

Jeudi 23 juillet, 11 h  : Des éleveurs bloquent à nouveau jeudi matin les accès au Mont Saint-Michel. Des deux routes qui donnent accès à ce site touristique, la RD976 est entièrement bloquée par une dizaine de tracteurs, tandis que la RD275 « est en cours de blocage », selon la préfecture. « Ce sont des agriculteurs de la commune de Vessey qui étaient avec nous jusqu'à hier et qui ont décidé de repartir ce matin », a déclaré à l'Afp Arnaud Robidel, producteur de lait dans la commune voisine de Vergoncey. 

L'autoroute A20, reliant Paris à Toulouse, était bloquée dans les deux sens jeudi matin en Haute-Vienne. L'opération de blocage, menée conjointement par les éleveurs de Haute-Vienne et de Creuse, a commencé peu avant 10h, à quelques kilomètres de La Souterraine. Toutes les voies de l'autoroute sont neutralisées au niveau du rond-point de La Croisière, qui permet l'accès à la RN 145.

Jeudi 23 juillet, 11h : Pour  le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, les éleveurs ne mènent « pas un combat contre le gouvernement »

Barrage filtrant sur l'A20... Le Limousin se mobilise!!

Posted by Jeunes Agriculteurs Haute-Vienne on  jeudi 23 juillet 2015

Jeudi 23 juillet, 10h45 En Mayenne, 100 % des produits dans les collèges seront d'origine française

Le conseil départemental de Mayenne prend l'engagement que les produits servis dans les collèges soient « à 100 % » d'origine française, a annoncé l'institution. Lire la suite .

Jeudi 23 juillet, 10h15 :  Bruno Le Maire réagit aux mesures du plan d'urgence et fait ses propositions. Lire la suite.  

Jeudi 23 juillet, 10 h Le point sur les actions et les blocages jeudi matin  

Dans la presse,  Stéphane Le Foll défend le plan gouvernemental

Jeudi 23 juillet, 9h30 Xavier Beulin prévoit de nouveaux mouvements dans les prochains jours

Blocage de A7 à Vienne LyonMerci Guillaume !!!

Posted by La bataille des producteurs de lait on  mercredi 22 juillet 2015

Jeudi 23 juillet, 9h : Manuel Valls fait pression sur abatteurs et industriels pour que les prix du bœuf augmentent

Jeudi 23 juillet, 8h : La réaction de la Confédération paysanne : « Un plan en panne de solutions durables »

Jeudi 23 juillet, 7h30 Hollande à Dijon pour défendre le plan d'aide, les blocages persistent

Jeudi 23 juillet, 7 h Environ 300 tracteurs bloquent les entrées de Lyon

Jeudi 23 juillet, 1 h : Des actions dans les Hautes Pyrénées


Voir le rapport d'étape du Médiateur des relations commerciales agricoles sur les filières bovine et porcine

Mercredi 22 juillet, 23h30 :  Le point sur les blocages. 

Mercredi 22 juillet, 22h15 : Jean-Pierre Fleury : On « règlera leur cas en direct » à ceux qui ne respectent pas l'accord

Le président de la Fédération nationale bovine (Fnb), Jean-Pierre Fleury, s'est montré menaçant mercredi à l'issue d'une réunion au ministère de l'Agriculture, vis-à-vis des entreprises qui ne respecteraient pas l'accord de hausse des prix de la viande bovine signé en juin et peu appliqué. Lire la suite.

Mercredi 22 juillet, 22h : Le rapport du médiateur a été rendu public.  

Télécharger le rapport

Le médiateur des relations commerciales agricoles estime que les abatteurs ont interprété a minima l'accord de revalorisation des prix de la viande bovine du 17 juin, mais la grande distribution aurait pu également se montrer plus « dynamique ». Lire la suite.

Mercredi 22 juillet, 20h : Pour Gérard Larcher, Les Républicains, le Plan d'urgence est une réponse « de court terme »

Pour France Nature Environnement, il faut sortir du modèle actuel .

Mercredi 22 juillet, 19h30 :  Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Harlem Désir, se rend mercredi et jeudi à Athènes, pour parler de la relance des importations de viande bovine française interrompues en raison de la crise, a annoncé un communiqué du Quai d'Orsay.

Mercredi 22 juillet, 19h Les blocages perdurent dans le Centre-Est où François Hollande est attendu

Les éleveurs du Centre-Est, déçus du plan d'aide annoncé par le gouvernement, vont bloquer les accès de plusieurs villes à commencer par Lyon à partir de mercredi soir. Lire la suite .

Mercredi 22 juillet, 18h : Réaction de l'Apca : « Des mesures insuffisantes »

Mercredi 22 juillet, 17h30 Réactions politiques aux annonces du gouvernement

Mercredi 22 juillet, 17h15 : En Seine-maritime, les éleveurs veulent maintenir le blocus des ponts sur la Seine

Mercredi 22 juillet, 17h : Levée des barrages filtrants sur les accès à Chambord

Les barrages filtrants mis en place sur les routes d'accès au château de Chambord ont été levés vers 16h, a indiqué à l'Afp le président de la Fdsea Florent Leprêtre « Les barrages sont levés pour le moment, mais ce n'est pas parce que nous sommes satisfaits. Le malaise est bien plus profond que cela », a insisté le syndicaliste. 

Mercredi 22 juillet, 16h40 Déçus des annonces, les éleveurs vont bloquer Lyon et Clermont-Ferrand. 

Les éleveurs d'Auvergne et Rhône-Alpes, déçus du plan d'aide annoncé par le gouvernement, vont bloquer les accès à Lyon à partir de mercredi soir et ceux de Clermont-Ferrand jeudi matin. Lire la suite.

Mercredi 22 juillet, 16h30 : Les barrages des éleveurs se lèvent autour de Caen

Aux Iffs, à la sortie sud de Caen en direction de Falaise, les tracteurs se sont rangés sur le côté de la route, laissant passer les poids lourds qui pour certains étaient coincés depuis lundi matin, a constaté une vidéaste de l'Afp. Quelques minutes plus tôt, le président de la Fdsea du Calvados, Jean-Yves Heurtin, avait appelé à suspendre le mouvement.

Mercredi 22 juillet, 16h30 F. Hollande rencontre jeudi à Dijon des responsables d'organisations agricoles

Mercredi 22 juillet, 16h20 : Les réactions au plan d'urgence arrivent : 

Fnsea : Les annonces gouvernementales sont « insuffisantes » sur le long terme

Nicolas Sarkozy : il « n'est pas à la hauteur »

Fcd : La grande distribution affirme avoir tenu parole

Manuel Valls accuse Jacob et l'opposition de doper le « populisme »

Mercredi 22 juillet, 16h Le responsable Fdsea du Calvados appelle à suspendre le mouvement

La Fdsea de la Somme appelle aussi à lever le blocage. 

Bravo et merci à tous pour cette mobulisation! #leveedublocage

Posted by Fdsea de la Somme on  mercredi 22 juillet 2015

Mercredi 22 juillet, 14h30 : Nouvelle réunion sur les prix cet après-midi, maintien des barrages

La tension persiste et des barrages paralysent toujours de nombreux axes routiers. Les éleveurs attendent maintenant des détails sur le rapport du médiateur des prix agricoles. Lire la suite.

Le commissaire européen français Pierre Moscovici a imputé mercredi la crise de l'élevage en France à des dysfonctionnements de la filière viande du pays, défendant le rôle de la Politique agricole commune. Lire la suite.

Mercredi 22 juillet, 13h30 : Nouveau point sur les blocages à la mi journée. 

Mercredi 22 juillet, 13h15 : Pour la Fnsea, « le plan d'urgence a le mérite d'exister mais il est insuffisant et doit être travaillé pour être plus ambitieux »

Mercredi 22 juillet, 13h Les éleveurs décideront « d'ici une heure ou deux » s'ils lèvent les barrages

« A priori les mesures annoncées ne sont pas suffisantes », a indiqué Jean-Yves Heurtin,  le président de la Fdsea du Calvados. Lire la suite.

Mercredi 22 juillet, 12h40 : Retrouvez les 24 mesures du Plan d'urgence.  

Stéphane Le Foll a présenté 24 mesures d'urgence à la sortie du conseil des ministres. Stéphane Le Foll a présenté 24 mesures d'urgence à la sortie du conseil des ministres. (©Damien.Consola/ Min.Agri.fr )  

Mercredi 22 juillet, 12h15 : Stéphane Le Foll propose 24 mesures d'aides aux éleveurs . L'Etat va débloquer 600 millions d'euros .

Mercredi 22 juillet, 12h Barrages filtrants sur les accès à Chambord

Mercredi 22 juillet, 12 h Les sénateurs communistes veulent encadrer la grande distribution

Mercredi 22 juillet, 10h45 Le point sur les blocages en Normandie, Bretagne, Poitou, Pays de la Loire, Picardie, Rhones Alpes...

Le point sur les blocages en cours ce mercredi matin en France. Lire la suite. 

Mercredi 22 juillet, 10h15 : Revue de la presse française :  Plan d'urgence : une « petite bulle d'air » qui « ne résoudra rien sur le fond » 

Mercredi 22 juillet, 10h : François Bayrou attend un changement durable et des prix négociés à l'avance

Le président du MoDem François Bayrou attend « un changement durable » impulsé par le plan d'urgence pour l'élevage présenté mercredi en Conseil des ministres. Lire la suite .

Manif d'agriculteurs : à 9h20 Pont de l'iroise fermé (sortir à Daoulas en venant de Quimper). Bouchon entre St Urbain et...

Posted by France Bleu Breizh Izel page officielle on  mercredi 22 juillet 2015

Mercredi 22 juillet, 9h45 Les abattoirs disent avoir augmenté le prix d'achat de la viande fraîche

Les abattoirs ont augmenté le prix d'achat de la viande aux éleveurs mais uniquement sur les produits frais non transformés pour lesquels la grande distribution a joué le jeu en revalorisant ses prix. Lire la suite .

Mercredi 22 juillet, 9h La Fnsea « attend du plan du chef de l'Etat un peu plus que des mesurettes »

Le président de la Fnsea, Xavier Beulin, a dit, sur France Info, attendre « un peu plus que des mesurettes » du plan d'urgence pour l'élevage. Lire la suite .

Ce mercredi matin,  la colère des éleveurs ne faiblit pas, en attendant les mesures promises.

Mercredi 22 juillet, 7h : 

Fin du blocage de l'autoroute A1

Caen toujours bloquée, nombreux barrages dans le grand ouest

Mercredi 22 juillet, 1h : L'autoroute A1 était complètement bloquée dans les deux sens dans la nuit de mardi à mercredi au sud de Lille par des centaines de tracteurs. Plus de 200 tracteurs étaient déjà stationnés au niveau de l'échangeur de Seclin, a constaté l'Afp, alors que d'autres engins étaient attendus par les organisateurs qui avancent les chiffres de « 300 tracteurs et 500 agriculteurs » devant établir le barrage jusqu'à mercredi dans la matinée. Le blocage « durera jusqu'à la présentation du plan gouvernemental mercredi matin », a indiqué le coordinateur du mouvement et directeur de la Fdsea du département du Nord, Eric Taisne. Cependant, si le plan ne convenait pas aux agriculteurs, il a affirmé se tenir prêt « à envisager d'autres options, comme bloquer les accès à Lille ». 


Mardi 22 juillet, 23h50 : Le médiateur a établi « les responsabilités » dans la crise des prix de la viande, a indiqué le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll mardi soir, lors de la remise du rapport, en refusant de les préciser. « Il y a eu une présentation détaillée, on a fait bouger les lignes c'est déjà ça » a déclaré le ministre devant la presse, précisant que le rapport serait rendu public mercredi. « On est là pour que chacun avance dans le bon sens », a-t-il ajouté, se refusant à pointer la responsabilité de tel ou tel acteur dans les difficultés des éleveurs.

Mardi 22 juillet, 23h : De nombreuses actions étaient en cours mardi soir dans l'ouest où les éleveurs s'apprêtaient à maintenir pendant la nuit un certain nombre de barrages établis dans la journée. Il n'y a « pas de raison de lever les barrages » des éleveurs, qui pourraient même s'étendre à d'autres régions mercredi, avait indiqué mardi soir à l'Afp Xavier Beulin, président de la Fnsea, après une réunion au ministère de l'Agriculture.

Après la Normandie entrée en action dès dimanche, plusieurs routes nationales étaient bloquées mardi soir en Bretagne en raison de barrages établis par les agriculteurs, notamment dans le Finistère sur le pont de Morlaix (RN12), le pont de l'Iroise (RN165, à la sortie de Brest en direction de Quimper) et les accès à Quimper, selon Crir.

Mardi 21 juillet, 21h : Blocage d'un pont et défilé de tracteurs dans Rouen

Les éleveurs normands en colère ont ciblé Rouen mardi en fin de journée, bloquant un axe majeur et provoquant ainsi de gros embouteillages dans la ville. Lire la suite .

Mardi 21 juillet, 20h : Après la rencontre avec Stéphane Le Foll, les éleveurs « réfléchissent » au maintien des blocages

« On n'était pas là pour négocier » a indiqué le ministre avant de regagner Paris. La Fdsea du Calvados « réfléchit à maintenir les blocages » des grands accès routiers de Normandie organisés par les éleveurs. Lire la suite .

Pour Didier Guillaume (PS) : « Bruno Le Maire agite et Stéphane Le Foll agit »

Mardi 21 juillet, 19h30 178 parlementaires de droite cosignent une lettre de Fillon à Hollande

178 parlementaires de droite et du centre ont cosigné une lettre adressée par François Fillon à François Hollande lui demandant de « ne pas rester sourd à la détresse » de l'agriculture française. Lire la suite.

Du coté de l'Eelv,  on demande une « politique agricole diversifiée et territorialisée » .

Mardi 21 juillet, 19h : Dans les Landes, des éleveurs dénoncent l'opacité de l'étiquetage

Des éleveurs landais ont mené des actions de sensibilisation dans plusieurs supermarchés de Mont-de-Marsan, mardi après-midi. Lire la suite

Mardi 21 juillet 18 h : Pendant que Stéphane Le Foll est à Caen, les blocages se poursuivent. C'est au tour de Rouen et d'Amiens.

Point trafic dans la Somme à 17h : - Opération escargot lancée sur la Rocade d'Amiens- Liste des déviations mises en place jusqu'à demain matin

Posted by France 3 Picardie on  mardi 21 juillet 2015

Mardi 21 juillet, 17 h : Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll est arrivé à Caen à 16h en hélicoptère, dans un quartier entièrement bouclé par les Crs, le ministre a rejoint la Préfecture sans encombre. « On a arrêté un certain nombre de dispositions donc il me paraissait logique de répondre à la demande » des éleveurs normands qui le réclamaient. Une rencontre directe avec une délégation d'éleveurs est prévue.

Mardi 21 juillet, 17h Gérard Larcher saisit Jean-Claude Juncker

Le président du Sénat Gérard Larcher (Les Républicains, LR) a saisi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, pour lui « rappeler que la dramatique situation des éleveurs français appelle aussi des réflexions et des actions au niveau européen ». Lire la suite

Mardi 21 juillet, 15h45 : La mobilisation des éleveurs s'étend à la Picardie et au Nord

Dans les supermarchés de Breteuil les agriculteurs procèdent à des contrôles prix / origine.

Posted by Fdsea Oise on  mardi 21 juillet 2015

Mardi 21 juillet, 15h15 Les maires veulent pouvoir s'approvisionner en viande française

L'Association des maires de France (Amf) partage les préoccupations des éleveurs et demande une amélioration des règles de la commande publique, pour permettre aux élus « de s'approvisionner prioritairement en viande française », notamment pour les restaurants scolaires. Lire la suite.

Mardi 21 juillet, 15h Vers une mission parlementaire

Deux députés vont être mandatés pour une mission notamment sur les filières d'élevage en crise, a indiqué mardi le président de la commission des Affaires économiques de l'Assemblée, François Brottes (PS). Lire la suite .

Mardi 21 juillet, 13h30 : Stéphane Le Foll se rend à Caen cet après-midi .

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé qu'il se rendrait à Caen mardi après-midi pour rencontrer les responsables des éleveurs. Lire la suite .

Le trafic en temps réel, les dernières évolutions. A suivre en direct: une journée d'action des agriculteurs en Bretagnehttp://bit.ly/1JtQith

Posted by France 3 Bretagne on  mardi 21 juillet 2015

Manifestation des agriculteurs : Il sera difficile de circuler à Rouen aujourd'hui→ http://goo.gl/DRMwk5

Posted by Journal Paris-Normandie on  mardi 21 juillet 2015

Gros bouchons sur le pont de Tancarville. http://bit.ly/1Ig3IfX

Posted by Journal Paris-Normandie on  mardi 21 juillet 2015

Mardi 21 juillet, 13h : Manuel Valls appelle industriels et grande distribution à la responsabilité

Manuel Valls en a appelé mardi matin à « la responsabilité de chacun », en particulier aux « industriels » et à la « grande distribution », pour agir sur les prix et donner un coup de pouce aux éleveurs en colère. Lire la suite .

Les éleveurs sont aussi mobilisés en Bretagne

Posted by Le Télégramme on  mardi 21 juillet 2015

Mardi 21 juillet, 12h : Les blocages s'étendent en Normandie

Caen, Evreux, le Mont Saint-Michel, les ponts de Normandie et de Tancarville : les éleveurs en colère perturbent fortement la circulation en Normandie mardi matin.

En Bretagne, Saint-Malo et Brest sont à leur tour touchées. Dans le sud-ouest, des actions ont lieu en Dordogne. Lire la suite .

Mardi 21 juillet, 11h15 : Une réunion de plusieurs ministres organisée à Matignon à 12h .

Mardi 21 juillet, 11h  : Le témoignage d'un éleveur de porcs :  Jean-Michel Juhel « Ça ne pourra pas durer longtemps comme ça »

D'excellents résultats techniques, une porcherie impeccable, une ferme d'où ne se dégage que l'odeur des fleurs : installé depuis 25 ans à Plédéliac (Côtes-d'Armor), Jean-Michel Juhel adore son métier, mais ne voit pas d'issue à la crise que traverse l'élevage en France. Lire la suite .

Mardi 21 juillet, 10h : François Hollande annonce un « plan d'urgence » pour mercredi

François Hollande a annoncé mardi qu'un « plan d'urgence » en faveur des éleveurs serait présenté mercredi lors du Conseil des ministres. Lire la suite.

Ces vraiment dégueulasse... :(Ou va le monde ? #thibault

Posted by Tracteur on  lundi 20 juillet 2015

Mardi 21 juillet 9h30 : Caen et Evreux bloquées, barrages au Mont-Saint-Michel en cours

Le périphérique de Caen et les principaux accès à la ville d'Evreux étaient bloqués mardi matin par des éleveurs en colère, alors qu'au niveau du Mont-Saint-Michel, de nouveaux barrages étaient en train d'être mis en place. Le Sud Ouest, l'Ile de France se mobilisent aussi. Lire la suite .

Vu ce matin,A 11'', "Pour nos produits, des prix, pas le mépris!"

Posted by Coordination-Rurale Ile de France on mardi 21 juillet 2015

Hier soir chez sodiaal dans les Pyrénées atlantiqueMerci Christophe !!!

Posted by La bataille des producteurs de lait on  lundi 20 juillet 2015

Mardi 21 juillet 9h30 : Les réactions politiques à la crise de l'élevage  :

Front National :  Marine Le Pen : « re-nationaliser » la politique agricole

Udi : Philippe Vigier épingle la « désinvolture » de Stéphane Le Foll

Front de gauche : André Chassaigne veut « encadrer les marges de la distribution »

Parti socialiste :  « Tout le monde doit faire un effort » déclare la porte-parole du PS

Front National : Marion Maréchal-Le Pen (FN) comprend les éleveurs en colère

Eelv : Emmanuelle Cosse « extrêmement gênée » par le « discours officiel » sur les éleveurs

Mardi 21 juillet 9h30 : Stéphane Le Foll annonce que le médiateur rendra son rapport ce soir.

Le médiateur des relations commerciales agricoles rendra dès mardi soir son rapport sur les prix payés aux éleveurs, avec 24 heures d'avance, a annoncé mardi le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Lire la suite .

Mardi 21 juillet 8h : La mobilisation des éleveurs normands se poursuit ce mardi matin. Caen toujours bloquée, barrages au Mont-Saint-Michel levés.

Le périphérique de Caen était toujours bloqué mardi matin, pour la deuxième journée consécutive, par des éleveurs en colère. Lire la suite .

Mardi 21 juillet, 8h : Revue de la presse française sur la crise de l'élevage : « Repenser » une agriculture « productiviste » et « endettée » est la priorité. Lire la suite .


Lundi 20 juillet, 23h : Le mouvement fait tache d'huile

Le blocage des deux principales voies d'accès au Mont Saint-Michel (Manche) se poursuivait lundi vers 22 heures. Les éleveurs devraient rester sur place au moins toute la nuit.

Le mouvement a aussi fait tache d'huile dans la Sarthe, où lundi soir, quatre péages d'autoroute autour du Mans étaient bloqués par des éleveurs contrôlant le contenu des camions frigorifiques, selon les JA. « Il y a du monde, tout le monde sort, il y a une telle complexité sur nos exploitations que les gens sont plus que révoltés », a affirmé à l'Afp David Bourdin, président des JA de la Sarthe, affirmant qu''une centaine d'éleveurs étaient présents sur chacun des péages.

Lundi 20 juillet 17h40 : Le mouvement s'étend à d'autres départements comme l'Oise ou encore la Bretagne où une cinquantaine de tracteurs ont mené une opération escargot sur la N165 entre Quimperlé et Quimper (Finistère), selon les JA.

Lundi 20 juillet - 17h30 : La Fnsea demande à chacun de prendre ses responsabilités .

Le syndicat met en avant trois solutions. Lire la suite .

Lundi 20 juillet - 16 h : La mobilisation s'étend au Mont-Saint-Michel : Les voies principales menant au parking du Mont-Saint-Michel, venant d'Avranches et de Pontorson (Manche), étaient bloquées par les agriculteurs. Lire la suite  

Lundi 20 juillet, 14h L'A13 fermée aux poids lourds en direction de Caen .

Les pouvoirs publics ont ordonné lundi en début d'après-midi la fermeture aux poids lourds de l'autoroute A13 Paris-Caen. Lire la suite .

Lundi 20 juillet, 13h :  Manuel Valls s'adresse aux éleveurs normands :  la porte de Stéphane Le Foll est ouverte

« Le dialogue ne peut pas fonctionner ainsi », a déclaré lundi Manuel Valls aux éleveurs normands qui refusent de lever leurs barrages autour de Caen. Lire la suite.

Lundi 20 juillet, 12h :   Hervé Morin demande à Stéphane Le Foll de venir rapidement à Caen

Le député Udi de l'Eure, Hervé Morin, qui brigue la présidence de la Normandie réunifiée aux prochaines régionales de décembre a demandé au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll de se déplacer à Caen (Calvados), « avant que la fronde ne devienne révolution ». Lire la suite .

LIVE: 7h30: La stratégie a changé, les agriculteurs laissent rentrer dans la ville (non sans difficultés) de Caen mais vont bloquer toutes les sorties.Le point sur la situation toutes les 15 minutes.

Posted by France 3 Basse-Normandie on  dimanche 19 juillet 2015

Lundi 20 juillet, 12h : A la mi journée, les éleveurs refusent de lever leurs barrages malgré l'invitation du ministre

Les dizaines d'éleveurs qui bloquent lundi les accès à Caen refusent de lever leurs barrages et continuent de demander la venue du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Lire la suite.

Lundi 20 juillet, 11h30 : Les Républicains réagissent aux manifestations des éleveurs :  Sans aide de l'Etat, « il n'y aura plus d'éleveurs à la fin de l'année »

Le député Les Républicains Jérôme Chartier, proche de François Fillon, a estimé lundi que si l'Etat n'aidait pas les éleveurs, « il n'y en aurait plus » à « la fin de l'année ».  Lire la suite .

Comme à Caen les agriculteurs sont mobilisés dans l'Eure http://bit.ly/1CKGEFP

Posted by France 3 Haute-Normandie on  lundi 20 juillet 2015

Lundi 20 juillet, 11h Abattoirs et grandes surfaces bloqués dans l'Eure

Plusieurs dizaines d'éleveurs en colère bloquaient lundi matin les abattoirs du Neubourg (Eure) et trois grandes surfaces pour protester contre la faiblesse des prix de la viande bovine. Lire la suite

Lundi 20 juillet, 10h : Stéphane Le Foll propose de recevoir les éleveurs normands jeudi

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a proposé aux éleveurs normands qui manifestent à Caen de les recevoir jeudi à Paris. Lire la suite .

Les quatre principaux accès au périphérique de Caen sont bloqués, en direction de Rennes, Paris, Cherbourg et Falaise.

Posted by Ouest-France on  dimanche 19 juillet 2015

Lundi 20 juillet, 9h30 La grande distribution assure avoir respecté ses engagements

La grande distribution a respecté ses engagements sur le prix de la viande, a affirmé lundi le délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution, Jacques Creyssel, qui a déploré que « visiblement » cet argent n'aille « pas dans la poche des éleveurs ». Lire la suite

Lundi 20 juillet, 9h Les éleveurs en colère bloquent les accès au périphérique de Caen

Plusieurs dizaines d'éleveurs en colère ont commencé lundi matin à bloquer les quatre principaux accès au périphérique de Caen pour protester contre la faiblesse des prix de leurs productions, exigeant une visite du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, avant de lever les blocages. Lire la suite .

Ils protestent contre les prix trop faibles de la viande.

Posted by francetv info on  dimanche 19 juillet 2015

Dimanche 19 juillet Plusieurs centaines d'éleveurs en colère manifestent près de Caen

Plusieurs centaines d'éleveurs de porcs, de bovins et producteurs de lait du Calvados manifestaient dimanche près de Caen contre les faibles prix de leurs produits et la « situation très tendue » du monde agricole, a constaté un photographe de l'AFP. Lire la suite .

N.B : Avec Afp

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 4 RÉACTIONS


jerome
Il y a 1593 jours
agriculteurs grosses déceptions colères envers coopératives et négociants etc ou sont les marges ?
Répondre
thierry16380
Il y a 1597 jours
Bonjour à tous personnellement je pense qu il serai beaucoup plus intelligent de démander à nos Coop qu'elle est leur qu il se font sur un kilo de viande ou une tonne de cereales car ces eux nos premiers intermédiaires et bizarrement ces structures font toujours des plus dans leurs bénéfices et nous agriculteurs nous faisons des moins alors ou est le problème????????
Répondre
sunjpc43
Il y a 1596 jours
que tous ceux qui apportent une plus value à un produit prennent une marge :c est normal mais les distributeurs n apportent rien aux produits et ce sont eux qui prennent la plus grosse marge ,ils paient trés mal leurs salariés (les caissières) et engraissent leurs actionnaires ,:/ils baisent les producteurs et les consommateurs ,
Répondre
vik
Il y a 1597 jours
La révolution et venu du monde paysan
Répondre