SécheresseMême sans levée, les cultures dérobées pourront être comptabilisées en SIE

| par | Terre-net Média

Face aux conséquences de la sécheresse, le ministre de l'agriculture a annoncé le 17 septembre une nouvelle mesure d'urgence : les agriculteurs pourront faire reconnaître leurs cultures dérobées comme SIE même si elles connaissent des problèmes de levée.

Face à l'aggravation de la sécheresse, le ministre a annoncé le 17 septembre de nouvelles mesuresFace à l'aggravation de la sécheresse, le ministre a annoncé le 17 septembre de nouvelles mesures (©Pixabay) 

« Compte tenu de cette aggravation de la sécheresse, Julien Denormandie, ministre de l'agriculture et de l'alimentation, autorise la possibilité pour les cultures dérobées d’être comptabilisées en tant surface d'intérêt écologique (SIE), y compris lorsque ces cultures connaissent des problèmes de levée », indique un communiqué du ministère de l’agriculture diffusé le 17 septembre.

Avec les faibles précipitations de la première moitié du mois de septembre, les cultures dérobées ont connu à plusieurs endroits des problèmes de levée. Or, pour être considérées comme des surfaces d’intérêt écologique (et permettre à l'exploitant de toucher le paiement vert) leur présence doit être constatée au moins huit semaines à compter d’une certaine date (une date limite qui avait aussi été décalée, dans le cadre de la sécheresse).

Ce sont les préfets de département qui détermineront un zonage en fonction des conditions climatiques locales. « Les exploitants concernés devront signaler à leur DDT(M) le problème de levée des cultures dérobées semées et demander à bénéficier d'une dérogation pour cas de force majeure. Cette dérogation permet de maintenir le caractère « SIE » de la culture, y compris en cas de contrôle sur place où la présence d'un semis pourra toutefois être vérifiée », précise le ministère.

Retrouvez aussi notre carte interactive des arrêtés sécheresse (mise à jour le 11 septembre).

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 11 RÉACTIONS


moi meme
Il y a 39 jours
ils ont ordre de vous montrer que de toute façon vous avez tort.et surtout que vous etes en faute.c'est l'administration qui est desormai poprietaire des terres .puisque l'usage des terres est leur propriete .si on enleve les primes compensatrice il n'y plus de revenu .bien entendu c'est a dessein que la pac a ete mise en place pour soumettre et controler les mechants et voleurs malhonnete agriculteurs .ils viennent chez vous avec en tete l'idee que nous sommes des voleurs imcompetemps.j'ai un jour pose la question a la chambre d'agriculture " pensez vous que prendre un avocat serait utile pour passer le controle pac"" .surprise des agents de la chambre .au vu de l'inquisition moi je crois qu"'il faut un avocat. au fait j'attends toujours la reponce.
Répondre
tracteur4
Il y a 39 jours
tu sais le petche a partir du moment que tu recoit la lettre de la DDT pour un controle il faut te dire qu ils ne se deplacent pas pour rien et meme en faisant tous bien ces ORDURES T ENLEVERONT MINI 3pct de ta PRIME pour des absurdites car moi meme ayant subits plusieurs controle a chaque fois c est le meme rituel DONC MEME EN FAISANT BIEN CE N EST PAS BIEN ALORS COMMENT FAIRE POUR QUE CELA SOIT BIEN!!!!!!!!!
Répondre
Détritus
Il y a 40 jours
50x30=1500€ x 4 ans = 6000€

Jusqu’à aujourd’hui j’ai dépensé 6000€ pour presque rien car depuis 4 ans les levées sont très mauvaises voir nulles
Répondre
Grochat
Il y a 40 jours
50x30= 6000 ? 🤔?
Répondre
Détritus
Il y a 41 jours
Pipo a raison. Arrêtons d’être soumis. Je crois que ça fait 4 ans que les sie nous embrouillent. Si tu sème 50 ha à 30€ ça fait quand même 6000€. Si pas de contrôle tu les gagnes. si contrôle c’est pas sûr que tu perdes 6000€. Alors stop. Arrêtons les idioties et révoltons nous. Sinon dans 5 ans ils vont t’obliger à travailler avec des sabots en bois pour que tu touches la PAC
Répondre
moi meme
Il y a 41 jours
union sovietique a la française nous y sommes totalement .une agriculture geree par un etat administratif donnent ce genre d'aburdites.il faut dire que les semis de derobes ne sont en realite que des subventions indirecte au organisme qui commercialisent les graines .bien sur tout cela sur notre dos .car qoui de plus inutile que de semer des graines qui ne germeront pas et qui ne donneront aucun resultat.en tout cas bravo au ministere d'encourager un non sens
Répondre
laurent du 79
Il y a 41 jours
on va encore faire payer les contribuables pour des actions contre nature ! évidemment que semer dans la poussière de donne rien, aucun agriculteur n'a de doute à ce sujet !
les décisions de Bruxelles sont dignes du monde soviétique et elles deviennent dangereuses pour la planète !
Donnez aux agriculteurs l'eau qui leur revient de droit au lieu d'alimenter des villes qui ne font pas de réserves et qui ne recyclent pas l'eau dans les sols ! Mettez les villes aux normes et arrêtez de casser les barrages et on ne parlera plus jamais de sécheresse !
ça peut paraitre anodin mais en Nouvelle Aquitaine la consommation d'eau potable et industrielle, dans les nappes phréatiques, correspond exactement aux prélèvements agricoles, donc si cette eau était recyclée pour l'arrosage (conformément au code de l'environnement) on diviserait par deux les prélèvements estivaux.
Idem pour les ruissellements urbains, la Nouvelle Aquitaine compte 781 200 hectares artificialisées (9.3% du territoire) avec une pluviométrie moyenne de 700mm par an on obtient 5 milliards de m3 d'eau douce exploitable pour des usages non domestiques comme l'arrosage. 5 milliards de m3 c'est 3 fois la consommation TOTALE de toute la région (potable agricole et industrie) qui n'est que de 1.5 milliards, c'est 10 fois les prélèvements agricoles estivaux dans les nappes phréatiques (500 millions de m3) , c'est à dire qu'au lieu d'irriguer 400 000 hectares on pourrait en irriguer 4 millions donc la TOTALITÉ de la Surface Agricole Utile de la Nouvelle Aquitaine sans prélever une goutte dans les nappes phréatiques ...
en France le recyclage de l'eau représente 0.8% de la consommation quand il est de 80% en Israel !
Répondre
Pipo
Il y a 41 jours
Si tu savais le nombre de contrôles que j'ai subit et que je subis toujours.... Une année j'avais 15 gugusses au coin du champs pour mesurer une haie de 800m !!! Franchement vu le montant de la pac qu'il reste, ça fait déjà plusieurs années que j'y pense , je vais m'en passer! ( et même mieux , j'ai même une solution pour me passer des acheteurs qui sont tous autant qu'ils sont bien véreux ! )
Répondre
le petche
Il y a 41 jours
oui PIPO mais quand ils viennent te controler tes primes jachères fondent meme pour ne pas avoir mélanger les deux variétés d engrais verts
Répondre
Pipo
Il y a 42 jours
je n'en ai jamais semé . Si personne n'en semait on en serait pas là... Il faut arrêter de suivre les obligations bruxelloises amplifiées par l'Etat profond français.
Répondre