Stocks de poudre de laitPhil Hogan renvoie la balle dans le camp des industriels et des coopératives

| AFP

Les coopératives laitières françaises et allemandes ont constitué un « front commun » pour demander à la Commission européenne d'écouler les quelque 370 000 tonnes de poudre de lait rachetées par l'Europe pour enrayer la chute des cours. Phil Hogan a rejeté la proposition des coopératives de destiner ces stocks de poudre à l'alimentation animale ou aux plus démunis.

L’accumulation de 370 000 tonnes de stocks de poudre de lait en 2015 et 2016 par l'Europe empêche les prix de la poudre de se redresser. Producteurs et opérateurs français et allemands ont soumis une proposition commune à Phil Hogan : dégager progressivement une partie du stock en alimentation animale.

« Nous sommes désormais dans une situation où garder ou se débarrasser de ces stocks aura dans les deux cas un impact négatif sur le marché », a estimé Phil Hogan lors de sa rencontre avec les syndicats de producteurs laitiers, selon des déclarations transmises par son entourage. Il a rejeté la proposition des coopératives de destiner ces stocks de poudre à l'alimentation animale ou aux plus démunis, estimant qu'aucune de ces pistes ne lui semblait « une solution viable ». Estimant que, conformément aux règles du jeu énoncées au départ, la poudre devait être vendue au marché selon une procédure d'appel d'offres, il a souligné la détermination de la Commission à tirer parti de prix du beurre en hausse et de prix acceptable de la poudre de lait, « mais pas à n'importe quel prix », a-t-il tenté de rassurer.

Phil Hogan a appelé les opérateurs privés à prendre part aux appels d'offres, avec des prix en ligne avec la réalité du marché et mis en garde les producteurs contre une « croissance extraordinaire de la production » qui mettrait à mal les cours. Il a conclu en renvoyant la balle dans le camp des industriels et des coopératives, comptant sur eux « pour réagir avant qu'il ne soit trop tard ». 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


vik
Il y a 159 jours
Qui c'est le plus fort c 'est Lactalis
Répondre
PATRICE BRACHET
Il y a 163 jours
Vous voyez dans mes précédent commentaires je ne m’étais pas trompé : d un côté on garde le stock ça freine les hausses et quand même on dit levez le pied !!! Le risque est grand d augmenter la production !!!
Répondre