[Paroles de lecteurs] Nouveau ministre« Si seulement Julien Denormandie connaissait les vaches normandes... »

| par | Terre-net Média

Plus de 60 sur Terre-net et près de 100 sur Facebook : est-ce le nom du nouveau ministre de l'agriculture, nommé lundi dernier, qui explique cette flopée de commentaires ? Certains lecteurs espèrent en effet que Julien Denormandie, ingénieur agronome qui plus est, s'y connaisse davantage que ses prédécesseurs en agriculture. D'autres se font moins d'illusions quant à l'expérience terrain de ce « technocrate rural surdiplômé », qui a mis plus souvent de l'encre sur ses mains et des graines dans des éprouvettes que « ses pieds dans la terre ».

paroles de lecteurs terre net nouveau ministre de l agriculture julien denormandie« Vouloir être ministre des agriculteurs, c'est ambitieux ! », s'exclame PàgraT. (©Jacques Paquier / CC BY (https://creativecommons.org/licenses/by/2.0) // Création Terre-net Média) 

The germs, fataliste : « Personnellement, je n'attends plus grand-chose de nos "ministres"... »

tracteur4 renchérit : « Ils sont inexistants à part au niveau du salaire et des prestations qui vont avec. De toute façon, un ministre de l'agriculture n'a aucun pouvoir si ce n'est pour faire du vent car c'est l'Europe qui décide ! »

Un ministre de l'agriculture n'a aucun pouvoir, c'est l'Europe qui décide !

Jeuneagri s'étonne : « Pourquoi Didier Guillaume a-t-il quitté le navire alors que la crise sanitaire du coronavirus a montré que l'agriculture était vitale selon ses mots ? (...) Partir juste avant la négociation Pac ?! Niveau stratégie, c'est complètement nul ! »

« Vouloir être ministre des agriculteurs, c'est ambitieux !, s'exclame PàgraT. La dernière fois qu'un ministre de l'agriculture a utilisé ce terme, c'était pour dire qu'il ne l'était pas ! Va savoir, peut-être est-ce un bon présage ?? »

Réaliste enchaîne : « Il souhaite également "donner accès à une alimentation sûre, saine, durable et de qualité à tous les citoyens." Ravi d'entendre que l'on produit actuellement de la m... ! »

« Ce doux rêveur a appris l'agriculture sur le papier »

pasmal, lui, préfère plaisanter : « Ce n'est pas parce qu'il s'appelle Julien Denormandie qu'il connaît les vaches normandes ! »

Zhaoo2000, en revanche, n'a pas envie de rigoler  : « AgroParisTech, puis des études d'IGREF (ingénieur en génie rural, des eaux et forêt, NDLR) et d'IPEF (ingénieur des ponts, des eaux et des forêts), un poste au Trésor ensuite et d'attaché agricole à l'ambassade de France, époux d'une agrelle (fille ingénieure agronome, NDLR)... : il doit s'y connaître en agriculture comme moi en liturgie ! Pour améliorer le revenu agricole, qu’il nous laisse en paix dans le respect des règlements européens, sans se laisser trop "Hulotiser", qu'il mette dans les DTT des ingénieurs des travaux ruraux, non des travaux publics ou navals faisant les bellâtres aux CDOA comme sur les photos, qu'il cesse d'émettre des directives de 30 pages, illisibles mais donnant du travail à des fonctionnaires qui sont des vrais boulets ! »

Les lecteurs de Terre-net se faisaient déjà peu d'illusions sur le précédent ministre de l'agriculture, Didier Guillaume, lors de sa nomination en octobre 2018.

#touche pas à ma betterave! résume : « Un doux rêveur, issu d'une formation où on apprend l'agriculture sur le papier et non les deux pieds dans la terre, et avec de belles théories écologistes... (...) »

C'est mieux que quelqu'un qui pense tout savoir...

Jmb67 appelle à « être optimiste » ! « Mieux vaut une personne qui ne connaît rien à l'agriculture et qui apprend vite que quelqu'un qui pense tout savoir et qui n'écoute pas. »

« Surdiplômé »

« Il est jeune et super diplômé !, lance Schumi79. Qu'il aille sur le terrain !! La priorité, c'est la réforme de la Pac avec deux ans de transition !!! »

Jeuneagri précise : « Surdiplômé plutôt... »

titian ironise : « Super, il va encore lui falloir plus d'un an pour commencer à digérer ses différents dossiers ! »

Le rat des villes au boulot contre les rats des champs !

« Le rat des villes au boulot contre les rats des champs. Lequel survivra plus longtemps à votre avis ? , s'amuse bourg.

ptiloui avoue « ne pas connaître ce Denormandie » mais pense que « les connaissances agricoles s'apprennent d'abord sur le terrain, en allant faire les vendanges ou un stage dans une ferme, bien plus que dans une grande école ». « En tout cas, il n'a pas l'air d'avoir beaucoup de noir sous ses ongles... »

À quand un paysan ministre de l'agriculture ?

Jeune agri propose de nommer « (...) un paysan ministre de l'agriculture » et de lui « lâcher la bride ». Ce lecteur en est convaincu : « Il mettra les gaz et, en peu de temps, redressera le monde agricole.» « Notre frein, c'est la technocratie !!! », explique-t-il.

Que pensaient les lecteurs de Terre-net de Jacques Mézard, nommé ministre de l'agriculture en mai 2017 et ayant fait un passage éclair d'un mois dans ce ministère ?

« Un technocrate rural »

Max 72 demande alors : « De quelle oligarchie dépend-il celui-ci ? »

Jonathan ajoute : « Un haut fonctionnaire (...) pur macroniste, donc c'est mort pour l'agriculture ! On n'a pas eu un bon ministre de l'agriculture depuis une décennie ! »

Pipo tranche : « (...) Un genre de technocrate rural, quoi ! »

Romain95 acquiesce : « D'accord avec vous sur la technocratie et les usines à gaz mais c'est compliqué de plaire à tout le monde, même au sein d'une minorité... »

Usines à gaz et directives de 30 pages pour faire travailler les fonctionnaires !

Monique n'est pas d'accord : « Ne désespérons pas trop vite. Pour une fois, c'est un ingénieur agronome avec quand même quelques connaissances agricoles. »

clairon la rejoint : « Dans son école, en première année, il y a un stage obligatoire dans une ferme ! » 

Pour une fois, on a un ingénieur agronome...

ptiloui contre-argumente : « Un stage de trois semaines, dans une seule ferme, ça reste court quand même surtout si après on se spécialise dans les biotechs et qu'on ne fréquente plus que des labos, comme c'est hélas le cas de la grande majorité des agros. »

... mais il a plus fréquenté les labos que les champs !

« Bon courage quand même ! »

Lau lui souhaite malgré tout « bon courage » ! « Il devra trancher entre Barbara et Christiane, qui n'ont pas la même affinité pour les pesticides, et surtout redonner espoir à la jeunesse pour qu'elle s'intéresse à nouveau à l'agriculture. »

Son défi : redonner envie à la jeunesse de s'intéresser à l'agriculture !

Tout comme Rêveur : « Monsieur le ministre, je vous souhaite beaucoup de courage. La majorité des fonctionnaires de vos services sont déconnectés de la réalité du terrain. On m'a parlé d'un département où le directeur de la DDT fait tout son possible pour torpiller l'irrigation, jusqu'à laisser faire n'importe quoi aux citoyens pourvu que cela nuise aux irrigants... »

Romain95 estime, quant à lui que « cela ne sert à rien de cracher son venin sur ce pauvre ministre qui n'a pas encore pris son poste (...) »

clairon lui donne raison : « C'est sûr que des réactions comme ça vont lui donner envie de se battre pour les agriculteurs. Arrêtez de râler avant de voir ! (...) » 

Arrêtez de râler avant de voir !

PàgraT pour rire : « Soyez positifs, on aurait pu avoir Castaner ! Plus sérieusement, laissons-lui une chance ! Nous serons vite fixés ! »

Florian s'interroge : « Que va devenir le foncier agricole, priorité du gouvernement depuis au moins deux ans ? Nombreux sont les exploitants agricoles qui attendent de pied ferme l'adoption de mesures, absolument indispensables et sans lesquelles l'agriculture française va au devant de difficultés majeures. Sur ce sujet, il est clair que le nouveau ministre fera forcément beaucoup plus que son prédécesseur ! »

Il ne pourra pas faire des miracles...

Et débutant de conclure : « Il faut qu'il soit bien teigneux pour défendre une bonne Pac ! Difficile, cependant, de faire des miracles quand le porte-monnaie est vide, si ce n'est risquer de faire exploser la distribution et l'industrie de la transformation en cherchant à mieux répartir la valeur ajoutée... »

Et 92 commentaires sur Facebook, dont :

posts facebook nomination nouveau ministre de l agriculture julien denormandie(©Page Facebook de Terre-net) 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


maxens
Il y a 30 jours
Beaucoup, si ce n'ets la majorité des député LREM sont de la jeune génération, golden boys, aucune attache au territoire, et vision d'u monde globalisé, alors oui l'attachement au territoire et a ce qui se pratique dessus rien a carrer, et oui il pense que le marché mondial est la panacée, y compris en agriculture, alors...oui fallait pas voter pour lrem, on le savait
Répondre
Réaliste
Il y a 30 jours
A rappeler quand même ce que pensent certains députés LREM qui veulent la fin claire et nette de l'élevage et de l'agriculture en général : https://www.lejdd.fr/Economie/tribune-pour-le-depute-lrem-loic-dombreval-il-faut-lever-le-tabou-sur-la-viande-creee-en-laboratoire-3952492.amp?__twitter_impression=true
Répondre