Etiquetage de l'origine lait-viande#OrigineConnue, l'initiative de JA pour surveiller le respect des règles

| par | Terre-net Média

A partir du 1er avril 2017, les entreprises de l'agroalimentaire ont l'obligation d'indiquer l'origine des produits transformés contenant de la viande et du lait. Jeunes Agriculteurs lance une campagne intitulée « #OrigineConnue » pour valoriser les industriels et les distributeurs « qui jouent le jeu ».

Le décret rendant obligatoire l’étiquetage de l’origine du lait dans les produits laitiers et de la viande dans les plats préparé entre pleinement en application le 1er avril 2017.Le décret rendant obligatoire l’étiquetage de l’origine du lait dans les produits laitiers et de la viande dans les plats préparé entre pleinement en application le 1er avril 2017. (©Terre-net Média) 

Le 21 août 2016, le Gouvernement publiait un décret rendant obligatoire l’étiquetage de l’origine du lait dans les produits laitiers et de la viande dans les plats préparés. Entré en vigueur au 1er janvier 2017, les industriels et distributeurs bénéficiaient néanmoins d’une tolérance jusqu'au 31 mars 2017 pour leur permettre d'écouler leurs stocks.

Pour mettre la pression sur les distributeurs et industriels, Jeunes agriculteurs lance une campagne intitulée «  #OrigineConnue  ». Le syndicat veut « promouvoir les industriels et les distributeurs qui jouent le jeu de la transparence ». « Le réseau Jeunes Agriculteurs enquêtera dans les grandes et moyennes surfaces afin d'effectuer les vérifications , ainsi que dans la restauration collective , qui est aussi responsable de l'application du décret. Le syndicat fera savoir quels établissements jouent le jeu ! », explique un communiqué.

« Cette campagne durera pendant les deux ans d'expérimentation et pourra être reconduite. D'autres pays européens sont prêts à suivre la même démarche. » L’étiquetage de l’origine est, selon le décret, expérimenté pendant deux ans. Fin 2018, un rapport d’évaluation sera transmis à la Commission européenne, « sur la base duquel pourra être envisagée la pérennisation du dispositif ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article