Dossier Retour au dossier Prix du lait

Annonces de Phil HoganModef : « Un coup d'épée dans l'eau »

| par | Terre-net Média

Pour le Modef, les mesures annoncées par Phil Hogan lundi 14 mars 2016 sont loin de sortir les agriculteurs de la crise.

Alors que Phil Hogan a annoncé lundi 14 mars 2016 l'autorisation d'une limitation temporaire de la production laitière, mais sur une base volontaire, le Modef ne se satisfait pas de cette mesure et explique ses raisons : « depuis la fin des quotas, l’Union Européenne a augmenté sa production de 3,2 % entre avril et décembre 2015 et 5 % en fin d’année. Ce sont l’Irlande et les Pays-Bas qui contribuent le plus à la surproduction européenne. Comment peut-on espérer que les pays du Nord de l’Europe puissent envisager de s’y plier alors qu’ils se sont prononcés contre cette mesure ? » 

Le Modef demande donc « en urgence une régulation européenne en instaurant des prix minimum garantis couvrant les coûts de production et surtout la rémunération du travail des paysans. Pour obtenir ce dispositif, l’intervention des pouvoirs publics est indispensable pour maîtriser les volumes de production en adaptant la production à la demande. » 

Le Modef revendique « un encadrement des marges des industriels et de la grande distribution avec le coefficient multiplicateur » et une augmentation du prix du lait aux producteurs pour 2016 de 100 €/1 000 l (prix producteur : 400 €/1000 l).

Concernant les aides à l'exportation annoncées par Phil Hogan, le Modef estime que la sortie de crise ne se fera pas par des débouchés à l’export sur des marchés hyper volatiles.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article