Dossier Retour au dossier Space 2019

Coopératives laitièresM. Prugue: « Mettre en place des outils de gestion des risques dès 2018 »

| par | Terre-net Média

Revenant sur la conjoncture laitière difficile pour les producteurs français, Michel Prugue, a rappelé la nécessité, pour les coopératives laitières, de continuer la conquête de nouveaux marchés à l'export. « S'en passer ne serait pas un raisonnement tenable pour les éleveurs. » Le président de Coop de France estime qu'il faut « mettre en place des outils de gestion des risques dès 2018 », et non attendre la réforme de la Pac de 2020.

« Certains éleveurs disent qu’il faudrait se concentrer uniquement sur notre marché intérieur, avec des produits de qualité pour maintenir des prix plus élevés. Ce n’est pas un raisonnement tenable, car il faudrait renoncer au marché extérieur et baisser de 30 à 40 % la production française. »

[Vidéo] Interview de Michel Prugue, sur le plateau de la Space Web TV

Michel Prugue, président de Coop de France estime que « les coopératives laitières ont fait le choix de tenir des prix plus élevés par rapport à ceux auxquels elles peuvent revendre ce lait ». Le leader de Coop de France espère que la remontée des prix mondiaux récemment enregistrée « fera remonter rapidement le prix moyen annuel aux producteurs. »

Michel Prugue partage par ailleurs l’unanimité de la profession agricole pour mettre en place très rapidement des outils de gestion des risques « pour lisser davantage cette forte volatilité ». « Il faudra être très lucide sur la prochaine Pac. Que veut-on ? On sait que les politiques publiques auront moins d’impact sur le revenu des producteurs », à cause de la plus grande volatilité des prix et de la fréquence des incidents climatiques.

« On ne peut pas attendre la Pac de 2020. Il faut tenter des expérimentations d’outils de gestion des risques dès 2018, pour les appliquer plus généralement en 2020. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


Malou01
Il y a 1300 jours
Bine sur que vous avez raison ils nous prennent pour des imbécilesIil Faut voir leurs bilans pas de quoi pleurer un scandale nous c est pas là cas dès que l on sort la tête de l eau hop ils rabaissent le prix juste ce qu'il faut puisqu'ils nous prennent pour des bouseux ils pensent pour nous du grand n importe quoi
Je suis écœuré par autant de mensonges

Si nous n étions pas la ils n auraient pas de travail !! Il faut qu'ils réfléchissent à ça mais ils ont un trop petit cerveau !!' Eux !!
Répondre
steph72
Il y a 1300 jours
Ce genre de personne n'a pas besoin d'assurance revenu ,il est sur d'etre payé.
IL n'y a que les agriculteurs pour prendre une assurance revenu au cas il n'en aurait pas meme s'il a travaiilé,
Et quand il dit que le prix du lait est plus elevé par rapport au prix qu'elles peuvent le revendre....prendrait on les eleveurs pour des imbéciles.

Répondre