Bien-être animalLes syndicats agricoles s'allient pour défendre les éleveurs face aux végans

| par | Terre-net Média

Une fois n'est pas coutume, les syndicats agricoles s'unissent pour dénoncer les attaques des associations vegan contre les éleveurs, particulièrement importantes à l'occasion du salon de l'agriculture. Ils leur demandent de respecter le métier d'éleveur.

Dans un communiqué commun, la FNSEA, Jeunes agriculteurs, la Coordination Rurale et la Confédération paysanne annoncent faire « front commun pour le respect des éleveuses et des éleveurs » qui doivent faire face à la multiplication des attaques des associations vegan, notamment en cette période de salon. Ils leur demandent de respecter le métier d'éleveur.

Les syndicats précisent : « nous ne dénonçons pas le véganisme en tant que tel : chacun est libre de choisir le régime alimentaire qu’il souhaite pour lui-même. Mais le prosélytisme orchestré autour du véganisme n’est pas acceptable. La majorité des Français mangent de la viande, l'apprécient et entendent continuer à le faire. Les éleveurs travaillent au quotidien avec leurs animaux, et les respectent en appliquant scrupuleusement les normes européennes et françaises. »

« Des abus existent dans certains abattoirs et nous les dénonçons. Mais ces abus ne représentent pas l’ensemble des situations ni l’ensemble de la production. Les associations qui prônent l’arrêt complet de l’élevage se trompent de combat. L’élevage participe au dynamisme économique et culturel des territoires, façonne nos paysages, ne l’oublions pas ! » expliquent-ils. Et de poursuivre : « Son bilan environnemental est positif avec la valorisation des 13 millions d’hectares de prairies, joyaux de biodiversité et puits de carbones irremplaçables. C’est la diversité de notre agriculture qui fait sa richesse et sa renommée et qui doit continuer à se retrouver dans nos assiettes. Les protéines animales ont toute leur place dans notre équilibre alimentaire d’omnivore, comme l’affirment de très nombreux médecins et nutritionnistes. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


MANGONS CE KON VEUT
Il y a 172 jours
Merci pour ton article. Cette minorité de détracteur n'ont jamais proposé de solution si il n'y a plus d'élevage. Que ferait il de nos prairies, de toutes nos races, des ouvriers des abattoirs.... Et comment arriverons nous a une alimentation Végane pour tout le monde ?
Répondre
Jerome TASSART
Il y a 173 jours
tout d'abord, merci a la conf, la cr ,la fnsea de prendre conscience a l'unisson de ce problème qui devient insupportable. Il n'est pas pensable d' être divisés sur ce genre de problématiques.
voici ce que j ai écrit sur web agri le 24 février :

avis a toute la profession agricole , agriculteurs , transformateurs, syndicats ......

il est grand temps et très urgent que toute la profession agricole ce mobilise.
regardez autour de vous , pas une semaine sans un reportage a charge sur notre métier.
élevage , cultures ,industries agro alimentaires, nous sommes tout le temps visés par des journalistes et des associations de défense des animaux.
il faut réagir, ces gens sont en train de prendre le pouvoir sur notre métier.
nous n 'avons jamais communiqué sur notre métier car tout le monde en france avait dans sa famille des agriculteurs.
aujourd'hui , ce n'est plus le cas, les gens sont totalement déconnectés de notre profession et de son aval.
il ce dit tout et n'importe quoi sur nos métiers.
il est urgent de mobiliser des fonds pour effectuer un matraquage en communication sur l'ensemble de nos métiers et sans discriminations.nous devons contrer ces extrémistes
.IL y a de la place pour tout type d'agriculture en france (qu'elle soit de proximité ou productive), chacun mène son projet comme bon lui semble.
redevenons une des plus grandes puissances agro alimentaire mondiale

nous devons rester unis et véhiculer nos valeurs .

ce n'est pas a l214 et autres détracteurs minoritaires de faire la loi sur notre métier.

ils sont en train d'orienter l'agriculture selon leur modèle et non pas le notre.
merde , soyons fier de ce que nous faisons et affirmons le.
stop a tout ces détracteurs , mobilisons nous.


le premier effet choc sur l'opinion public est d'annoncer un boycotte des agriculteurs au salon de l'agriculture en 2018. il ne restera que les associations diverses et les enseignes de la grande distribution.????

Répondre