PrésidentielleLes priorités agricoles d'Emmanuel Macron pour les éleveurs

| par | Terre-net Média

Les Français ont choisi de porter Emmanuel Macron à la tête du pays, aux dépens de Marine Le Pen. Le programme agricole du fondateur d'En Marche ! allie investissements et défense d'une agriculture plus respectueuse. Le nouveau président promet notamment de redonner du pouvoir aux éleveurs dans la chaîne de valeur.

Emmanuel Macron a été élu président de la République dimanche 7 mai 2017. Emmanuel Macron a été élu président de la République dimanche 7 mai 2017. (©Compte instagram d'Emmanuel Macron)

L es Français ont choisi d’élire Emmanuel Macron à la présidence de la République pour le quinquennat 2017-2022. Quelles sont les priorités, pour l’agriculture et les éleveurs, du fondateur du mouvement « En marche ! » ? Emmanuel Macron expose un programme agricole plutôt centriste, alliant investissements et défense d'une agriculture plus respectueuse.

Pour l'élevage, les six points-clés du programme agricole d'Emmanuel Macron

  • Organiser un Grenelle de l’alimentation avec les représentants des agriculteurs, des industries de transformation, de la distribution et des consommateurs, afin de définir un partage équilibré de la valeur ;
  • Réformer la Pac par la mise en place d’outils de régulation adaptés à chaque filière, et des outils de gestion des risques efficaces et adaptés ;
  • Engager un plan d’investissement de transformation agricole sur 5 ans de 5 Mds€. Les financements seront réservés à des projets de modernisation des exploitations ayant un impact positif sur l’environnement et le bien-être animal, et aux projets de transformation privilégiant les circuits courts ;
  • Encourager le développement de véritables organisations de producteurs, avec des capacités de négociations renforcées ;
  • Soutenir l’installation des jeunes agriculteurs en proposant un prêt d’honneur à la personne sans demande de garantie d’un montant de 50 000 € maximum avec un différé de 2 ans ;
  • Rémunérer les agriculteurs pour les services environnementaux qu’ils rendent, à hauteur de 200 M€ par an, dans le cadre de la Pac.
Réforme de la Pac, environnement, fiscalité, normes...: Retrouvez le détail du programme agricole d'Emmanuel Macron

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article