Crise laitière et fin des quotasLes organisations professionnelles sur le qui-vive

| par | Terre-net Média

Les avertissements lancés par les syndicats sont restés lettre morte. Les producteurs de lait sont livrés à eux-mêmes. A deux mois de la fin des quotas, la Commission européenne ne propose aucun outil de régulation efficace pour enrayer la baisse des prix du lait observée depuis des mois.

La fin des quotas est la dernière étape de la déréglementation de la production de lait.La fin des quotas est la dernière étape de la déréglementation de la production de lait. (©Terre-net Média.)

La fin des quotas et la baisse du prix du lait sont les deux sujets d'actualité d'élevage de la Fnpl et de la Confédération paysanne en ce début d'année :

La Fnpl aux côtés des OP décidées à lancer une action de groupe

Lactalis contre les producteurs : Stéphane Le Foll souhaite une « médiation »

Fin des quotas laitiers - La situation est « inquiétante » pour la Confédération paysanne

En baisse de 18 €/1.000 l, le lait français est dans le peloton européen

Les syndicats agricoles comptent sur le Parlement européen, davantage en phase avec leurs revendications, face à une Commission européenne bien muette : 

Au Parlement européen, la filière laitière est à l’aube d’une crise très grave.

La déréglementation de la production laitière en Europe n'est pas la voie suivie par les Etats-Unis :

Crise laitière et baisse du prix du lait - Aux Usa, les producteurs laitiers protégés par des assurances « marges brutes »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article