Prix du laitLes négociations reprennent mardi

| AFP

Les producteurs et industriels du secteur laitier se retrouvent mardi pour une réunion de négociations "de la dernière chance" sur le prix du lait, alors que des actions de protestation ont continué pendant le week-end.

Jeudi dernier, les discussions entre producteurs, coopératives et industriels avaient achoppé sur la fixation du prix du lait pour cette année. "La négociation continue mardi et j'espère (...) qu'un accord sera trouvé", mais on n'en "est pas certain", a déclaré dimanche le ministre de l'Agriculture Michel Barnier. "Je fais appel à la responsabilité de toutes (les parties, ndlr) pour trouver un prix juste et rémunérer le travail des éleveurs correctement", a déclaré le ministre sur Radio J. Il n'a pas indiqué quel pourrait être le montant du "prix juste", rappelant que "ce n'est pas le gouvernement qui fixe les prix du lait".

Anormal que les producteurs ne connaissent le prix du lait qu'"un mois et demi après l'avoir livré"

Les propositions des deux médiateurs nommés par le gouvernement avaient permis un rapprochement des positions sur un cadre juridique de fixation des prix pour les prochaines années. Mais la question du prix pour 2009 n'a pas été tranchée. Jeudi, les producteurs ont demandé un prix moyen pour l'année de 290 euros pour 1.000 litres, contre 267 euros proposés par les industriels.

M. Barnier a estimé que des efforts de transparence "devaient être faits", jugeant anormal que les producteurs ne connaissent le prix du lait qu'"un mois et demi après l'avoir livré". Les producteurs de lait ont maintenu la pression avec des actions de protestation. En Bretagne, en Normandie ou encore dans le Lot, des producteurs ont bloqué les entrées de grandes surfaces, vidé des rayons de leurs produits ou encore occupé des laiteries.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article