Étiquetage des produits alimentairesLe Sénat adopte une proposition de loi sur la transparence

| par | Terre-net Média

Le Sénat a adopté le 4 mars la proposition de loi relative à la transparence de l'information sur les produits agricoles et alimentaires, pour rendre notamment obligatoire l'étiquetage de l'origine des viandes porcines, ovines, des volailles et de la viande hachée dans la restauration hors foyer.

La proposition de loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires a été adoptée le 4 mars par le Sénat et reprend un certain nombre de dispositions de la loi Égalim, censurées comme cavaliers législatifs. Un certain nombre de ces dispositions concernent notamment les produits de l’élevage. Ainsi, la proposition de loi veut rendre obligatoire l’affichage, en restauration hors foyer, de l’origine des viandes porcines, ovines, des volailles et de la viande bovine hachée. Aujourd’hui, seule la viande bovine fraîche fait l’objet d’une telle disposition.

Les fromages fermiers pourront également être affinés en dehors de la ferme, à condition d’en respecter les usages traditionnels et d’en informer le consommateur.

L’étiquetage sera également obligatoire pour les vins, toujours en restauration hors foyer, et sur l’étiquette des miels, de la gelée royale et du cacao.

« Je suis convaincu de la nécessité impérieuse de prôner le patriotisme alimentaire et d’informer davantage le consommateur » a rappelé le ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, qui a par ailleurs précisé que l’Assemblée nationale devrait boucler le débat le 8 avril.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article