Référendum pour les animauxLe député J.B. Moreau défend l'élevage contre « une morale antispéciste »

| par | Terre-net Média

Dans une tribune parue le 24 août dans le quotidien l'Opinion, le député de la Creuse Jean-Baptiste Moreau (LReM), également éleveur, s'oppose au référendum d'initiative partagée pour les animaux lancé le 2 juillet, développant en quoi la suppression des élevages constituerait une impasse écologique et sociétale.

L'élevage français, un modèle vertueux L'élevage français, un modèle vertueux. (©Terre-net Média) Lancé début juillet, le référendum d’initiative partagée (Rip) pour les animaux a réuni les signatures de plus de 130 parlementaires ainsi que celle du secrétaire d’État à la Ruralité, Joël Giraud, mais il n’obtiendra pas le soutien du député de la Creuse Jean-Baptiste Moreau (LReM), lui-même éleveur, qui a dénoncé l’initiative comme un « cheval de Troie de revendications radicales » dans une tribune signée le 24 août pour le quotidien l’Opinion.

« Les motivations des personnalités soutenant le Rip convergent ainsi vers le remplacement de nos produits d’excellence par des viandes de laboratoire ou de dérivés », dénonce ainsi le député qui oppose à la dangerosité, souvent mise en avant, de la consommation de viande sur la santé humaine, la dangerosité potentielle « des produits ultra-transformés végans et des propositions de viande alternative, à la traçabilité et aux ingrédients douteux ».  

Un modèle d’élevage vertueux

Sans l’élevage, les prairies disparaîtraient au profit de la forêt, privant aussi les animaux sauvages de nourriture. Certains territoires, comme les tourbières, les sols en pentes ou hyperacides, ne pourraient pas non plus être cultivés, rappelle Jean-Baptiste Moreau. Sans compter que les prairies captent davantage de carbone que les terres en cultures.

Et si l’élevage intensif est régulièrement dénoncé par les associations, « s’il s’agit de qualifier les élevages qui produisent des produits en très grande quantité (…), ce type de structures répond à une demande venant du consommateur lui-même », précise le député qui rappelle que les Français ont acheté 611 millions d’œufs entre le 16 mars et le 12 avril derniers.

Enfin, la suppression de l’élevage en France obligerait les consommateurs aux moyens les plus limités à acheter des produits importés, moins chers mais moins vertueux, contribuant donc à la mise en place d’une société à deux vitesses. «  Ce n’est pas en supprimant l’agriculture qui se transforme, s’adapte, évolue (bien plus vite que ses détracteurs le pensent) que nous irons vers une société de progrès. Ce n’est pas en supprimant nos élevages que nous pourrons nous nourrir », conclut Jean-Baptiste Moreau, qui incite les Français à « refuser de voir notre modèle s’effondrer au nom d’une morale antispéciste ».

Le référendum d’initiative partagée doit rassembler au moins 185 parlementaire et 4,7 millions d’électeurs pour être soumis au vote des Français.  


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 9 RÉACTIONS


grrr
Il y a 61 jours
le qui-qui à sa mémère qui ne sort attaché que pour ch... (au mieux) dans l'caniveau , ou le minou-chat dont le seul espoir dans la vie est d'être castré dans son univers de moquettes et autres canapés font-ils aussi eux partie de cette grande envolée sociétale dans l'esprit de ces penseurs et quel retour à une vision ancestrale de leur espèce leurs proposent-ils
Répondre
Fabre
Il y a 61 jours
C est à nous consommateurs de dire non à ce référendum
Laissez nous nos éleveurs et leurs circuits cours
Non à la dictature. Des végétariens et consorts
Répondre
steph72
Il y a 61 jours
financé par l'etat profond...
Et comme celui ci est en passe d'etre eliminé,les assos comme l214 aussi.
Pendant qu'on s'occupe du bien etre animal on sacrifie des enfants ( loi bioethique permettant l'avortement à 9 mois...)
Répondre
Jojo
Il y a 61 jours
Vegans, les nouveaux talibans, financer par les gens de la silicone valley qui ont pour objectif de nous vendre de la viande fait en labos !!!
Répondre
jerome
Il y a 62 jours
votre discours et façon de voir les choses devraient être diffusés dans le milieu politique.
merci de votre soutien
Répondre
Marco
Il y a 61 jours
Que les gens de la télé commence à faire leurs travail correctement leur blagues qu il rabâche depuis des années que ces messieurs fassent comme nous qu ils se rettes en question qu ils Innoves des nuls....
Répondre
Poly
Il y a 62 jours
ET avec des animateurs radio et télé qui soutiennent cette proposition on à encore du souci à se faire
Répondre
Ific22
Il y a 60 jours
Il faut impérativement mettre hors d'état de nuire tous ces idéologues, citadins le plus souvent, qui n'ont que l'interdit comme religion.130 signatures de députés est un vrai scandale et une honte pour la république. Communisme, antispecisme, islamisme ont une convergence, l'intégrisme. Vive la liberté de produire, vive le bon sens!
Répondre
Chris
Il y a 62 jours
Le pire c'est qu'ils trouvent des députés assez con pour les suivre dans leurs délires
Répondre