Produits françaisLe commerce de détail s'engage à valoriser l'agriculture française

| AFP

Un peu plus d'un mois après les acteurs de la grande distribution, les commerces de détail se sont engagés mercredi à valoriser les produits frais issus de l'agriculture française.

Les représentants des bouchers, boulangers-pâtissiers, chocolatiers, cavistes, brasseurs, glaciers et bien d'autres ont signé une « charte d'engagements de valorisation des produits frais et des produits locaux ainsi que des savoir-faire des entreprises alimentaires de proximité », selon un communiqué commun du ministre de l'agriculture Julien Denormandie et de son collègue chargé des PME Alain Griset.

Si elle n'est pas le secteur qui a le plus souffert de la crise sanitaire, l'agriculture française a vu se refermer les débouchés de la restauration hors domicile, cruciaux pour certaines filières, comme la volaille, par exemple.

Sous la bannière de la Confédération générale de l'alimentation en détail (CGAD), 17 confédérations nationales de branches se sont engagées à mettre en œuvre des actions de valorisation tout au long de l'année 2021 dans les commerces alimentaires de proximité, avec notamment la mise en avant lors d'événements d'une bannière commune « Engagements, provenance et fraîcheur : plus près de vous et de vos goûts » avec les interprofessions et le lancement de concours « métiers de bouche » au cours du deuxième semestre 2021.

La charte prévoit également « la mise en place d'événements rapprochant producteurs et commerçants permettant d'expliquer aux consommateurs d'où vient le produit, comment il a été produit », selon le communiqué. « Ces actions seront déployées progressivement dès le début de l'année 2021.

Un événement national sera organisé dans les commerces alimentaires de proximité et viendra symboliser le lancement de cette charte entre le 27 février et le 7 mars 2021 », ont indiqué les deux ministères.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article