Interprofession laitièreLe Cniel va officiellement se doter d'un collège « commerce et distribution »

| par | Terre-net Média

La Fédération du commerce et de la distribution (FCD) et les enseignes Leclerc et Intermarché intègreront l'interprofession laitière d'ici juin 2019.

Jusqu’à présent, les distributeurs n’étaient pas pleinement membres de l’interprofession laitière. Lundi 25 février 2019, Thierry Roquefeuil, président de la FNPL et du Cniel, a confirmé que l’interprofession laitière serait composée d’un nouveau collège « commerce et distribution » d’ici juin 2019.

Ce collège sera composé de la FCD (Fédération du commerce et de la distribution) et, « d’une manière qui ne m’a pas encore été précisée », par les enseignes Leclerc et Intermarché, qui ne sont pas adhérentes de la FCD.

Il s’agit davantage d’une officialisation de ce qui se fait déjà à l’interprofession que d’une ouverture significative. Les membres du Cniel avaient des échanges réguliers avec les acteurs de la distribution via des « comités de suivi ».

En entrant officiellement au Cniel, les acteurs de la distribution contribueront aussi financièrement à l’interprofession, via une CVO - cotisation volontaire obligatoire - qui doit être renégociée en juin prochain avec les pouvoirs publics.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


vik
Il y a 289 jours
J'espère que la fédération du commerce et la distribution 'Leclerc intermarché' vont mettre a la même enseigne le salaire des menbres du Cniel comme de leurs salariés des grandes surfaces
Répondre
Jo
Il y a 289 jours
Amis éleveurs réveillez vous !!!!!! Merci une fois de plus à la FNSEA par le biais du CNIEL.....Honte à vous
Répondre
Changement
Il y a 290 jours
Honte, honteux, Mr Roquefeuil avalise, valide la non reconnaissance du travail des éleveurs, la non défense du prix du lait aux producteurs, et maintenant la boucle est bouclée le loup dans la bergerie, autant dire que le monde de cette finance abyssale la distribution va très vite devenir propriétaire des fermes laitieres françaises tout cela dans un silence implacable, des éleveurs pris à la gorge dans leur travail dans une totale incapacité à réagir et tellement divisés, que Mr Roquefeuil a la voie libre pour arriver à ces fins.. Total contrôle de la filière. Cela s appelle de la dictature.... Ils sacrément des supers idées au cniel... Lamentable, dégouté...
Répondre