Communiquer sur le métier d'agriculteurLancé par JA 24 face au coronavirus, le #OnVousNourrit devient viral

| par | Terre-net Média

Dès le premier jour du confinement des Français pour lutter contre la pandémie de covid-19, Jeunes Agriculteurs de Dordogne créaient le #OnVousNourrit sur Facebook, Twitter et Instagram. L'objectif : dire aux consommateurs que les exploitants agricoles continuent à travailler pour qu'ils puissent manger. Depuis, le hashtag s'est diffusé au sein du réseau syndical et jusqu'au niveau national. Une initiative qui montre l'implication des producteurs dans cette crise sanitaire et qui, au-delà, permet de promouvoir leur métier.

Le 17 mars à 11 h 57, soit 3 min avant le début du confinement en France pour endiguer la progression du coronavirus, Jeunes Agriculteurs de Dordogne (JA 24) publiait sur sa page Facebook JADordogne.

Et sur sur son compte Twitter @JADordogne :

Passer des messages

Depuis, le syndicat poste quotidiennement sur ces deux réseaux sociaux ce même type de message, avec le hashtag #OnVousNourrit. Très vite, il a décidé de les relayer aussi sur Instagram en créant le compte jeunes_agriculteurs24

Un agriculteur nourrit 16 personnes.

Il en profite pour rappeler par exemple que, pour faire des crêpes (#OnVousNourrit est régulièrement alimenter avec des recettes), il faut du lait, des oeufs, de la farine, du sucre, de l'huile, etc., donc que les consommateurs ont besoin des éleveurs laitiers, des aviculteurs, des céréaliers, des betteraviers, des producteurs d'oléagineux... Il glisse, au milieu des photos ou vidéos, « qu'avec un hectare de blé, on peut fabriquer 25 000 baguettes et avec un hectare d'orge, 35 000 l de bière ». Ou encore « qu'un agriculteur nourrit 16 personnes » et qu'un certain nombre d'entre eux font de la vente directe, ce qui peut-être une bonne solution pour s'approvisionner en produits frais de qualité, en particulier en ce moment, tout en limitant les risques de contamination. 

«  Communiquer sur nos produits, fermes et métiers »

Il s'agit de leur rappeler plus largement l'importance de la production agricole, qui leur permet de manger tous les jours, et garantit donc la souveraineté alimentaire d'un pays, ce qui est d'autant plus précieux en période de crise mais est également vrai le reste du temps. « C'est le moment de réconcilier agriculture et alimentation », précise Pierre-Henri Chanquoi, président de JA 24 dans le post ci-dessous. Car « la démocratie de l'assiette » est en jeu. C'est aussi l'occasion, au-delà, de « communiquer tous ensemble sur nos produits, nos fermes, nos métiers et de mettre en avant les femmes et les hommes » qui les exercent avec passion et pas toujours dans des conditions faciles (concurrence internationale forte, prix bas, charge de travail élevée, contraintes réglementaires, agribashing, etc.).

Mettre en avant les femmes et les hommes qui font l'agriculture.

Non sans un brin d'humour...

Grâce à cette initiative, les jeunes agriculteurs de Dordogne font de la pédagogie auprès de leurs concitoyens, leur expliquant entre autres l'intérêt des prairies. Des sujets sérieux, mais ceux qui en parlent s'efforcent de ne pas toujours l'être ! Comme l'illustre ce qui suit. N'est-ce pas essentiel en période de crise ?

Certains posent même des petits problèmes mathématiques comme Vincent Guyot, Agriskippy ou Pierre Olivier l'ont fait sur Twitter pour faire travailler de façon pratique les élèves confinés.

Hommage aux femmes et aux acteurs de la filière

Ils n'oublient pas pour autant de remercier les autres acteurs des filières agricoles, qui se mobilisent de leur côté pour garantir le bon fonctionnement de la chaîne alimentaire

Ni de rendre hommage aux agricultrices !

Une propagation rapide dans les autres départements

C'est pour toutes ces raisons sans doute que le #OnVousNourrit s'est propagé de l'échelon syndical départemental à régional.

Puis dans d'autres départements. JA de l'Indre a plutôt opté pour des portraits de jeunes agriculteurs et agricultrices.

Et JA de Bretagne valorise leurs talents de chanteurs(.euses).

C'est notre devoir, notre mission sociétale !

JA national se félicite de la mobilisation de son réseau. « À travers le message "Pas de pénurie : #OnVousNourrit", alors qu’une inquiétude autour des pénuries commençait à naître, nous avons rappelé que cela ne pouvait pas arriver si le monde agricole continuait d’assumer sa fonction nourricière », écrit le syndicat sur son site internet. « C’est notre devoir, notre mission sociétale ! », avait martelé leur président Samuel Vandaele dans un billet d'humeur, à l'origine justement de cette campagne de communication, largement partagée dans le monde agricole. Espérons qu'elle le sera également au-delà, et aidera les Français à retrouver « le lien entre l'alimentation et le travail des agriculteurs ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 6 RÉACTIONS


Rêveur
Il y a 234 jours
Faire le buzz sur les réseaux sociaux n importe quel idiot est capable aujourd’hui. Par contre être efficace et que chaque coup porte cela n est pas donné à tout le monde Eh bien c est ce qu il se passe dans le syndicalisme surtout chez les jeunes car ils ont souvent plus envie que l on parle d eux qu on les mette en avant mais leur bilan efficacité est souvent proche du zéro surtout depuis quelques années où l on voit arriver les fils des notables du milieu. Je me rappelle d une manif où ils ont voulu faire les malins alors que les anciens leur avait interdit et ils ont envoyé 2 douzaine de collègues au tribunal donc je maintient qu ils sont pas très efficaces et beaucoup trop flambart
Répondre
Réaliste
Il y a 232 jours
L'agriculture consomme plus d'énergie qu'elle n'en produit ? Par exemple 1ha de betterave c'est plus de 4000L d'éthanol. On est un secteur hyper performant, 2% de la population qui nourrit les 98% et qui encore exporte. De 2, personne n'oblige à travailler avec les coops. Et de votre discours je comprends plutôt que vous parlez de l'intégration (et les integrateurs sont bien souvent des privés). Quand aux znt ne faites pas l'étonné tout ça a déjà été dit il n'y a rien de neuf.
Répondre
Massol
Il y a 234 jours
Patxi ,pose toi la question pourquoi la société marche sur la tête ,es tu sûr que l’agriculture d’aujourd’hui a les pieds sur terre cette agriculture qui consomme plus d’energie qu’elle n’en produit,cette agriculture qui achète le rendement pour le revendre au mieux au même prix qui plus est au même opérateur,la coop le plus souvent et en pleine pandémie ils sont heureux d’avoir obtenus des dérogations sur le znt.la grande classe.donc je répète ,ils ont encore des adhérents ?
Répondre
????
Il y a 235 jours
La remarque......bon après quand on connaît ils aboient plus qu ils ne sont efficaces ( même les aînés s en plaingnent). Beaucoup de bruit pour avoir des likes pour le reste pas ou l on aurait besoin d eux Fait positif c est bien relayé
Répondre
Patxi
Il y a 235 jours
Si tu as envie de rire
Vraiment debile comme remarque
Toutes les initiatives sont bonnes pour placer les agriculteurs à leur juste place dans cette société qui marche sur la tête
Alors avec des remarques à la c..... de ce style c est sur que c est pas toi et tes copains qui vont faire avancer l agriculture
Répondre
Massol
Il y a 236 jours
Ils ont encore des adhérents ???? Mdr
Répondre