LaitL'interprofession demande le déblocage des laboratoires d'analyse

| AFP

L'interprofession laitière de l'Ouest (Cilouest) a demandé mercredi en référé le libre accès à son laboratoire de Châteaugiron bloqué comme plusieurs autres depuis une semaine, notamment par des producteurs indépendants (Apli) et de la Confédération paysanne, a-t-on appris auprès de la direction de Cilouest.

La direction de Cilouest a expliqué dans un communiqué que le personnel du laboratoire avait été contraint de "rester toute la nuit dans le bâtiment", ce que contestent les manifestants. "On ne peut plus accepter qu'un petit groupe de producteurs puisse interrompre l'activité du laboratoire", a indiqué à l'Afp Gilbert Keromnes, président de Cilouest. "Plusieurs centaines de salariés des laboratoires et de certains contrôles laitiers ont dû être mis au chômage technique", a-t-il également déclaré.

Les laboratoires interprofessionnels (producteurs, coopératives, industriels) ont en charge l'analyse du lait des producteurs dont la rétribution varie en fonction de la qualité et de sa composition. Les producteurs en colère réclament notamment une meilleure rétribution de leur produit ainsi que l'ouverture de l'interprofession aux syndicats minoritaires. Pour l'instant, seule la Fnsea y est représentée, via la Fnpl (Fédération nationale des producteurs de lait).


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article