Principal syndicat agricole européenLa présidente de la FNSEA Christiane Lambert élue à la tête du Copa

| AFP

La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, a été élue vendredi à la tête de la principale organisation européenne d'agriculteurs, le Copa, devenant la première femme à occuper ce poste, a annoncé vendredi le Copa sur Twitter.

« C'est un honneur et une responsabilité de représenter les agriculteurs européens à un moment compliqué, mais à un moment clé pour le futur de l'agriculture », déclare l'éleveuse dans une vidéo diffusée par le syndicat européen. « Les agriculteurs sont confrontés à de nombreuses incertitudes. Incertitudes sur la nature même de leur métier, incertitudes sur le climat, incertitudes quant aux négociations de la politique agricole commune, son budget, sa période de transition, incertitudes sur l'issue du Brexit, incertitudes aussi sur la mise en œuvre des stratégies européennes que ce soit la stratégie "De la fourche à la fourchette" ou le "Green Deal" », énumère-t-elle. Elle souligne vouloir « faire en sorte que le travail des agriculteurs soit mieux reconnu à Bruxelles ».

Dans son message, enregistré au préalable sur son exploitation porcine du Maine-et-Loire et la montrant notamment nourrir ses cochons, Christiane Lambert s'exprime en français, mais aussi en anglais, sans paraître tout à fait à l'aise dans l'exercice. L'agricultrice de 59 ans -- qui exploite avec son mari un élevage de 230 truies--, va cumuler la présidence du Copa (Comité des organisations professionnelles agricoles) avec celle de la FNSEA, comme avant elle Luc Guyau (1997-1999) et Jean-Michel Lemétayer (2007-2009).

« Le cumul des deux missions est le lot de tous les présidents du Copa », souligne-t-on du côté du syndicat français, à la tête duquel Christiane Lambert a été reconduite sans surprise début juillet, trois ans après son élection consécutive au décès soudain de son prédécesseur Xavier Beulin.

Dans un monde agricole encore largement masculin, Christiane Lambert est successivement devenue la première présidente du syndicat des Jeunes agriculteurs (alors Centre national des jeunes agriculteurs, 1994-1998), puis du syndicat majoritaire FNSEA depuis 2017, et désormais du Copa, qui regroupe les principaux syndicats agricoles européens. Chargée de porter la voix des quelque 10,5 millions d'exploitations agricoles de l'Union européenne (selon les données les plus récentes, intégrant encore la Grande-Bretagne), elle devra faire la synthèse entre les intérêts souvent divergents des producteurs high tech de légumes aux Pays-Bas, des viticulteurs du sud de l'Europe, des industriels de la frite en Belgique, des propriétaires terriens hongrois ou encore des petits éleveurs de montagne.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 11 RÉACTIONS


Maxens
Il y a 31 jours
Ou c est de la diversification pour assurer les revenus....
Répondre
gillesdu01
Il y a 31 jours
Bah que voulez vous , ce n'est plus du syndicalisme mais de la politique , pas les mêmes ambitions .....
Répondre
Anti système
Il y a 31 jours
Encore une casquette de plus pour cette vieille taupe. Comment voulez croire en ces gens!
Répondre
Maxens
Il y a 30 jours
"Elle n a jamais défendu les agriculteurs" bien sur que si steph....elle a demandé a macron d obtenir que la chine ouvre son marché du porc, et cela a marché jusque la crise du covid. En decembre 2019, les cours du porc n avait jamais été aussi haut depuis 1992, ....et les céréales tres peu cher....tout bénef........ bon pas de bol il y a eu le covid chinois
Répondre
steph72
Il y a 32 jours

Elle n'a jamais défendu les agriculteurs
Les agriculteurs syndiqués et non syndiqués présents à la manif devant Lactalis en 2009 devant l'usine Lactalis à Laval se souviennent du joii coup de p.te qu'elle a fait aux producteurs.
Finalement 280 au lieu des 300e promis
C'est la promotion pour avoir sacrifié de nombreux producteurs ,pour certains allant jusqu'a l'irréparable.
Ce sont des vendus à l'agroalimentaire
Répondre
Jmb67
Il y a 32 jours
Critique est toujours critique, nous sommes très loin de sauver les paysans du merdier...........
Répondre
Lau
Il y a 32 jours
Belle promotion pour cette agricultrice meritante en fin de carrière
Son discours productiviste n à pas changé depuis près de 40 ans,
Il va perdurer même si il n est plus du tout adapté à la mutation ’Sociétale ’
que nous sommes en train de vivre. ..c est comme ça!
Répondre
Massol
Il y a 32 jours
Elle a beaucoup de bijoux pour une cochonniere !!!!
Répondre
Maxens
Il y a 32 jours
Peut etre gagne t-elle plus avec ses mandats qu avec sa ferme
Répondre
Terminé
Il y a 32 jours
L entêtement à la continuité de ces cumuls de mandats suicidaires pour l avenir. Décidément rien ne change qu elle tristesse, à vomir, les médias la montre agricultrice dans sa ferme... Une communication à l envers pour cacher la vérité...
Ce n'est pas une victoire mais une défaite pour l avenir qui continue de s assombrir...
Répondre