Redynamiser les zones ruralesLa MSA présente 20 propositions et signe un partenariat avec l'État

| par | Terre-net Média

Faisant état d'un « sentiment de fracture territoriale » au détriment des zones rurales, la MSA a présenté, lundi 24 février, ses propositions pour « réinvestir les territoires ruraux, maintenir l'autonomie des personnes âgées, améliorer l'accès aux soins » et « garantir un meilleur accompagnement des retraites agricoles ». L'organisme de protection sociale agricole a également signé une convention avec le ministère de la cohésion des territoires.

Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, entourée des représentants de la caisse centrale de la MSA, lundi 24 février 2020 au salon de l'agriculture.Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, entourée des représentants de la caisse centrale de la MSA, lundi 24 février 2020 au Salon de l'agriculture. (©Terre-net Média) 

Comment lutter contre la fracture territoriale qui pénalise les zones rurales ? La MSA a présenté, lundi 24 février au Salon de l’agriculture, son livre blanc contenant 20 propositions pour y rémédier.

Avec ses propositions, l’organisme de protection sociale veut s’affirmer encore un peu plus comme un « acteur de premier plan en matière de cohésion des territoires » et entend développer sa présence dans tous les territoires délaissés.

Comptant actuellement 1475 « points de contact », la MSA souhaite en déployer 1 000 de plus d’ici 2025, ainsi que le pilotage de 200 structures France Services

Parmi ses propositions, la MSA souhaite initier une commission interministérielle sur la prévention du mal-être agricole. Cette demande a d’ores-et-déjà était entendue par le Gouvernement, qui a chargé Olivier Damaisin, député du Lot-et-Garonne, d’une mission parlementaire sur ce sujet.

En matière de retraites agricoles, la MSA se positionne pour un montant de pension minimal à 85 % du Smic « dès 2020 ».

« Nous espérons que ces 20 propositions retiendront l'attention des pouvoirs publics. La MSA est prête à mettre son savoir-faire à la disposition du plus grand nombre. Nous comptons ainsi sur le soutien de l'État pour consolider notre politique de proximité et d'engagement social sur les territoires ruraux, a expliqué Pascal Cormery, président de la CCMSA.

Pour certaines de ces propositions, la MSA a signé, ce même lundi 24 février, une convention de partenariat avec le ministère de la cohésion des territoires, notamment en matière d’accès aux services, de santé et solidarité en milieu rural et de « soutien au développement des tiers-lieux favorisant l'inclusion numérique ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Equita
Il y a 237 jours
La msa est fier que les retraités agricole auront une pension de 80% du smic, et seulement dans le cadre d une personne seule. Mais en couple quelle sera sa pension... et combien les agriculteurs ont fait vivre de bureaucrates qui eux aujourd hui possedent des retraites de 2 à 3 fois le smic ! Merci la msa
Répondre