Organisations professionnellesLa FNCL se transforme en « Coop de France Métiers du Lait »

| par | Terre-net Média

A l'issue d'un conseil d'administration extraordinaire en décembre 2017, la Fédération nationale de coopératives laitières a fusionné avec Coop de France pour devenir une branche autonome de l'organisation syndicale des coopératives « Coop de France Métiers du lait ». L'objectif de cette restructuration est de « peser davantage au sein de l'environnement professionnel et institutionnel ».

La FNCL s’appelle désormais « Coop de France Métiers du lait ». La fédération nationale des coopératives laitière a rejoint Coop de France après un conseil d’administration extraordinaire le 21 décembre 2017.

Concrètement, la FNCL et Coop de France mutualisent leurs expertises en matière juridique, de communication et de relations commerciales. La section laitière reste « autonome », avec une présence maintenue dans les locaux de la Maison du lait.

La section « Coop de France Métiers du lait » est présidée par Damien Lacombe, par ailleurs président de Sodiaal Union. Dominique Chargé, qui assurait la présidence de la FNCL depuis 2010, veut « se consacrer pleinement à sa coopérative et à son mandat de président de Coop de France Agroalimentaire », explique le communiqué. 

Pour les deux entités, les objectifs de ce rapprochement sont de « renforcer l’organisation collective, faire évoluer et rééquilibrer les relations au sein de la filière laitière et, enfin, peser davantage au sein de l’environnement professionnel et institutionnel. » 

« Au-delà de renforcer notre identité coopérative, nous allons bénéficier de la force de frappe institutionnelle de Coop de France et nous inscrire plus concrètement dans la campagne La Coopération Agricole, tout en restant ancré dans nos métiers à la Maison du Lait », commente Damien Lacombe.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


marius
Il y a 879 jours
Pas honte sa coop qu'il préside a poussé les producteurs à produire plus et maintenant il parle trop de poudre de lait en stock. Incroyable marre de ce genre d'individu qui entraîne les agriculteurs a leur pure perte. il faut réagir et ne plus se faire trahir par les industriels qui mènent leurs entreprises par l'intermédiaire d'hommes de paille. Les coops mènent la même politique que les industriels le profit avant l'intérêt des adhérents. Les représentants des adhérents jouent leur jeu. Et sont soumis à leurs décisions et ignorent les agriculteurs. Dehors ces incapables et que la fnsea et JA représentent l'agriculture et non des futurs politiques (Lacombe Jacob etc..)
Répondre
Eric du 76
Il y a 935 jours
Et ce sont les Coop qui paye le moin encore un étage de plus
Répondre