Délocalisation de JBSLa FNB dénonce les largesses de l'Union européenne

| par | Terre-net Média

La Fédération nationale bovine a réagi mardi 16 août, à l'annonce du déplacement en Irlande du siège social du brésilien JBS, leader mondial de l'abattage. Le syndicat y voit là les « largesses de l'UE ».

L’entreprise brésilienne JBS, le leader mondial de l’abattage de produits carnés, a annoncé déplacer son siège social de Sao Paulo vers Dublin, la capitale irlandaise. Si, selon les informations reprises par le site zonebourse.com, ce transfert ne réjouit pas le gouvernement irlandais, il ne satisfait pas non plus la FNB. Dans un communiqué, le syndicat dénonce une opération visant à « profiter des largesses de l’UE. « A croire que la seule vocation de l’Union européenne est d’assurer la réussite des petits arrangements de la finance mondialisée », réagit la FNB.

« Nulle question d’investir dans l’emploi et le développement économique, mais bien de profiter des avantages fiscaux offerts par le pays et les autres États Membres de l’UE. 30 milliards d’euros d’actifs sont concernés par cette relocalisation – de papier - qui permettra au groupe de bénéficier d’un taux d’imposition particulièrement avantageux (12,5%) !

Largesses pour les uns, douleurs pour les autres ! Quand l’UE s’ouvre à tous vents au gré de négociations naïves telles que le Ceta, le TTIP et le Mercosur, ses éleveurs ne cessent de payer les pots cassés de politiques incohérentes, erratiques et déconnectées. »

« Dans le contexte de crise profonde de l’élevage européen, les éleveurs français attendent une réaction sans délai du président de la Commission européenne. Les vacances sont terminées ! Ils ne comprendraient pas non plus, le même silence de la part du gouvernement français ! »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article