Crise laitière« La fausse régulation de Phil Hogan ne trompe personne », estime l'OPL

| par | Terre-net Média

Si les éleveurs de l'OPL « se félicitent de la prise de conscience de Phil Hogan », la branche laitière de la Coordination rurale dénonce une « régulation » en trompe-l'½il.

« L’Organisation des producteurs de lait (OPL) de la Coordination rurale se félicite de la prise de conscience de Phil Hogan qui s’est aperçu hier que la dérégulation induisait une surproduction que les marchés ne peuvent plus absorber, mais les éleveurs ne se laissent pas berner par ses fausses solutions. »

« Il annonce que la conjoncture laitière est durablement mauvaise, mais dans le même temps, se refuse à envisager toute forme de réelle régulation », explique Véronique Le Floc’h, présidente de l’OPL. « Il nous propose une régulation de dupes puisque basée uniquement sur le volontariat des producteurs et des industriels. »

« Régulation pas nécessairement synonyme de quotas »

« Il s’oppose en cela au principe même d'une régulation européenne », ajoute encore Véronique Le Floc'h. « Phil Hogan semble doté d'un esprit trop étroit pour discerner les vieux quotas et une régulation moderne telle que celle proposée par l'OPL et les 18 autres organisations membres de l'European Milk Board.»

« Des interrogations sur les mesures nationales à venir »

« La CR et l'OPL attendent maintenant de voir comment le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, va donner les moyens aux producteurs de lait de continuer à produire et à exister tout en perdant chaque jour beaucoup d'argent.

Son autosatisfaction de la dernière réunion de l'OCDE où a été réaffirmée la nécessité de poursuivre la politique prédatrice de mise en concurrence de tous les agriculteurs du monde révèle sa duplicité : régulateur lorsqu'il parle aux agriculteurs français et ultra-libéral lorsqu'il est à l'extérieur. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article