Ferme des 1.000 vachesLa CP demande à Stéphane le Foll de se positionner

| Afp

LILLE, 12 sept 2013 (AFP) - La Confédération paysanne a annoncé s'en être prise dans la nuit de mercredi à jeudi au chantier de la ferme laitière dite des « 1.000 vaches », près d'Abbeville (Somme), avant d'occuper jeudi le siège social du commanditaire du projet, à Erquinghem-Lys (Nord).

Environ 300 personnes, accompagnées de deux veaux, sont entrées jeudi matin dans le hall du siège social, situé près de Lille, et ont déployé une grande bâche « Non aux 1.000 vaches », a constaté un photographe de l'AFP. Une dizaine de gendarmes étaient présents mais sont restés à l'écart.

Les militants, accompagnés de représentants de l'association Novissen, des opposants locaux aux projets, sont restés sur place une grande partie de la journée. Ils ne sont partis que vers 17h après qu'une délégation de cinq personnes a été reçue en préfecture de Lille. « On vient de quitter les lieux, conformément à nos engagements, on avait dit "Si on est reçu, on part" », a déclaré à l'AFP le porte-parole national de la Confédération paysanne, Laurent Pinatel.

« On a demandé à la secrétaire générale de préfecture de faire remonter (au ministre de l'Agriculture) Stéphane Le Foll des exigences très simples », a-t-il ajouté. « Nous demandons à Stéphane Le Foll de se positionner : est-il pour ou contre ce projet ? On attend une réponse dans la soirée (de jeudi). Si on n'a pas de réponse, on se réserve la possibilité d'intervenir très rapidement ».

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article