Appel à un « lundi vert »La Confédération paysanne dénonce les « mensonges »

| par | Terre-net Média

Mercredi 2 janvier 2019, des personnalités appelaient à un « lundi vert » sans viande ni poisson. Une tribune « mensongère » et « truffée d'erreurs et de chiffres hasardeux » que dénonce la Confédération paysanne dans un communiqué.

« stop aux mensonges ! » La Confédération paysanne dénonce, ce vendredi 4 janvier, la tribune publiée mercredi par 500 personnalités du showbusiness, du milieu politique, de la recherche et du journalisme appelant les citoyens au respect d’un « lundi vert » en les invitant à ne plus manger de viande ni de poisson une fois par semaine ou « à aller plus loin en ce sens ».

« Cet appel est une preuve supplémentaire de l’insupportable stigmatisation vécue par les éleveurs et les éleveuses qui produisent chaque jour pour vivre de leur travail. Jamais cet appel ne pointe du doigt la responsabilité des industriels et des distributeurs qui, dans leur course aux prix bas, empêchent la généralisation des pratiques d’élevage les plus vertueuses », critique le syndicat.

« Jamais cet appel ne souligne les bienfaits de l’élevage paysan pour l’environnement, le respect des animaux et le dynamisme des territoires. Jamais cet appel n'évoque que de nombreuses terres agricoles (estives, alpages, prairies permanentes) ne peuvent être valorisées que par l'élevage extensif. »

« Chacun doit prendre ses responsabilités face au contenu de cet appel : les « people » en mal de reconnaissance qui tentent de surfer sur la vague antispéciste, les politiques qui préfèrent appeler les citoyens à se comporter de telle ou telle manière plutôt que de voter des lois et des budgets en faveur d’une amélioration des modes de production, les filières qui appellent à manger toujours plus de viande quelle que soit sa qualité », conclut la Confédération.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Nn
Il y a 79 jours
Réaction pleine de bons sens
Répondre