Producteurs de laitL'EMB demande un instrument de crise permanent

| par | Terre-net Média

Alors que l'organisation de producteurs European Milk Board (EMB) fête ses 10 ans d'existence, elle rappelle qu'il reste encore des mesures à prendre en faveur des producteurs de lait, comme la création d'un instrument de crise permanent, qui « fait toujours défaut ».

S'ils concèdent que « beaucoup a été accompli » en faveur du secteur laitier en 10 ans d'existence de l'European Milk Board, les producteurs laitiers européens précisent toutefois qu'il y a « encore du pain sur la planche ». « Ses membres travaillent ensemble et revendiquent un prix du lait équitable mais aussi une agriculture qui se soucie du bien-être animal et de l'équilibre entre les régions d'Europe », expliquent-ils.

La mise en place du plan de réduction volontaire de la production « doit désormais mener à l'établissement d'un instrument de crise permanent, inspiré du Programme de responsabilisation face au marché ». L'EMB demande donc un cadre législatif qui « établisse un indice de marché, introduise un plafonnement de la productions restante durant la réduction volontaire de la production en temps de crise et des sanctions pour s'assurer que les plafonnements sont respectés et permette la création d'un fonds de contribution par les éleveurs pour financer l'instrument de crise ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article