Cantines scolairesL'Assemblée vote l'expérimentation de menus végétariens

| AFP

L'Assemblée nationale a donné son feu vert vendredi à « l'expérimentation » d'un menu végétarien dans les cantines scolaires « au moins une fois par semaine » et « pour une durée de deux ans », malgré l'avis défavorable du gouvernement.

Un amendement au projet de loi alimentation et agriculture porté par 24 députés de la majorité, dont Barbara Pompili (LREM), impose aux gestionnaires « publics ou privés » des services de restauration collective scolaire « de proposer, au moins une fois par semaine, un menu végétarien » qui « pourra être composé de protéines animales (laitages, œufs) ou végétales (céréales, légumineuses) ».

L'amendement est passé de justesse, après que la présidente de séance a procédé à un décompte des voix en faisant se lever les votants, procédure rare dans l'hémicycle. L'expérimentation doit faire l'objet d'une évaluation, « notamment de son impact sur le gaspillage alimentaire, sur les taux de fréquentation et sur le coût des repas, dont les résultats sont transmis au Parlement au plus tard six mois avant son terme ». « On a besoin que l'école joue aussi ce rôle de formation de ce que c'est que l'alimentation », a plaidé en séance publique Barbara Pompili, en balayant « une idée répandue » selon laquelle il faudrait « forcément » manger de la viande pour avoir un menu équilibré.

Ce test « ne s'adresse qu'aux collectivités qui proposent déjà deux menus » pour le même repas, a précisé la députée de la Somme. Sans cet amendement, « on passerait à côté d'une volonté très forte de nos concitoyens, qui va dans le bon sens », a-t-elle conclu.

« Sur un débat de société, je défends la liberté de choix. Je ne suis pas ici pour que l'on impose les choses comme cela par la loi », a plaidé en vain le ministre de l'agriculture Stéphane Travert, rappelant que les collectivités qui le souhaitent ont déjà la possibilité de « mettre en place le service ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


vik
Il y a 64 jours
Après le gouvernement dira que la sécurité social est en déficit nous somme d'origine carnivore si les enfants mangent plus de viande leurs dentitions vont changer donc orthodontie J'ai des amis qui sont végétariens, ceux soignent par homéopatie maintenant ils ont plus de force toujours malade
Répondre
Bonarien
Il y a 68 jours
Un gouvernement lucide et des bobos déjantés Je me demande pourquoi je ne suis pas porté candidat à la députation et cela aurait fait une voie contre de plus et avec l étiquette en marche j avait 2/3 de chance d être élu l avantage je connaissais le terrain et je n’étais pas bobo bon fini le rêve ils faut se le fader maintenant
Répondre
Mick Mac
Il y a 68 jours
C'es assez marrant (désolant) de constater comment ces marioles sont enclins à voter ce genre d'inepties et incapables de voter des seuils minima (à défaut de 100% avec l'excuse UE) de produits français dans les cantines mais aussi dans tout ce qui est restauration dans les collectivités alors que c'est là que l'on trouve le plus d'aliments d'import
Répondre