Annonce de Didier GuillaumeL'agriculture de conservation des sols pourra continuer à utiliser du glyphosate

| AFP

Les agriculteurs pratiquant l'agriculture de conservation des sols pourront continuer de désherber avec un peu de glyphosate malgré l'interdiction de cet herbicide en 2021, a indiqué vendredi le ministre de l'agriculture, Didier Guillaume, sur LCI.

Mottes de terreLes agriculteurs pratiquant l'agriculture de conservation des sols pourront continuer de désherber avec un peu de glyphosate malgré l'interdiction de cet herbicide en 2021, a indiqué vendredi le ministre de l'agriculture. (©Terre-net Média)

« Ma position est claire : on va continuer l'agriculture de conservation des sols avec du glyphosate » a dit le ministre. « S'il n'y a pas de glyphosate », l'agriculture de conservation des sols, « pratique agro-écologique vertueuse », ne « peut pas se faire », a jugé le ministre.

« Si on veut protéger les sols, garder le carbone dans les sols et lutter contre le réchauffement climatique, il faut des couvertures de sol, il faut arrêter ces grands champs labourés vides pour capter l'azote, le carbone », a expliqué le ministre.

« Il faut une couverture des sols, c'est reconnu dans la transition agro-écologique, pour faire cela, il y a besoin de glyphosate, je crois que c'est 1 litre par hectare », afin de désherber les champs non labourés une fois par an avant de semer de nouvelles cultures.

Dans une interview à la presse quotidienne régionale vendredi, le président de la République Emmanuel Macron cite aussi l'agriculture de conservation des sols comme possible exemption à l'interdiction du glyphosate en 2021, un objectif qui « n'est pas tenable sur la totalité des exploitations ».

« Sur la base des travaux déjà réalisés, il est possible d'envisager une réduction très importante des quantités utilisables en viticulture ou en arboriculture, nous aurons prochainement les éléments pour les grandes cultures », indique le président.

« Les impasses (situations où on ne peut pas se passer de pesticides à ce jour NDLR) identifiées par l'Inra en 2017 devront être prises en compte : terrains non mécanisables, agriculture de conservation des sols, cultures légumières sous contrat », a-t-il aussi dit.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 15 RÉACTIONS


vik
Il y a 45 jours
Gazoil tabac glyphosate le tout un beau porte monnaie pour qui !
Répondre
cow boy
Il y a 46 jours
Je vous dis depuis un an que le glyphosate ne sera pas interdit. Je ne suis donc pas surpris.

De toutes façons c'était le plan du gouvernement depuis le début. L'interdiction n'avait pas été votée à l'assemblée.
Répondre
m.c
Il y a 47 jours
Je sais bien, je voulais dire que le rechauffement climatique est un problème car il menace la pérennité de mon système en SDSC :)))
Répondre
titian
Il y a 47 jours
Eh bien justement, le glypho permet de diminuer voire de se passer totalement de travail du sol, donc des émissions carbone fossile en moins...
Mais ça c'est la partie immergée de l'iceberg, cette molécule permet de maximiser la production de biomasse avec les couverts végétaux pour faire parfois même mieux que la forêt en captant du carbone.
C'est quasiment la seule que l'on peut appliquer avec efficacité juste après semis direct sous couverture végétale pour reprendre la main essentiellement sur graminées pluriannuelles.
Répondre
m.c
Il y a 47 jours
Le prix du blé est bon, les cultures sont belles et le glyphosate ne sera pas interdit, c'est top. Bon il reste quand même le réchauffement climatique menfin c'est déjà bien.
Répondre
tracteur4
Il y a 47 jours
je crois que eux meme ne se sont pas compris dans ce qu ils disent et encore moins compris ce qui dois etre fait a pars avoir des oeullieres et tomber dans l absurde VIVE 1900
Répondre
PàgraT
Il y a 47 jours
Si vous êtes novice, cliquez sur le titre plus haut !
Répondre
trop bete
Il y a 47 jours
C'est quoi, l'agriculture de conservation ?
Répondre
Pb
Il y a 46 jours
Vous pensez que les agriculteurs vont tricher pour traiter au glyphosate et penser que personne ne remarque leurs champs oranges ?
Répondre
Maxens
Il y a 47 jours
Alors cela veut dire que tous les agriculteurs auront acces au glyphosate, il suffira de dire que l on a quelques hectares sans travail du sol
Répondre