Lait équitableJ.-L. Pruvot : « Faire France a éveillé les consciences sur la valeur du lait »

| par | Terre-net Média

L'initiative de lait équitable « Faire France » tient son assemblée générale ce jeudi 23 mars à Vervins, dans l'Aisne. Quatre ans après son lancement, elle peine à se développer. Sans vouloir dévoiler de chiffres précis en termes de briques commercialisées en 2016, son président Jean-Luc Pruvot espère la vente de 10 millions de litres en 2017 et, surtout, continuer à éveiller les consciences.

Animation Faire France au E.Leclerc de Villeparisis en janvier 2017.Animation Faire France au E.Leclerc de Villeparisis en janvier 2017. (©Apli nationale)

Web-agri : Le projet Faire France s’est concrétisé il y a bientôt quatre ans. Où en êtes-vous dans le développement de cette initiative ?

Jean-Luc Pruvot : Nous avons fait en 2016 une croissance à trois chiffres. Nous avons donc plus que doublé nos volumes vendus en un an. Mais pour l’instant, nous ne communiquons pas de chiffres précis.

Le lait « Faire France » est référencé dans de très nombreuses enseignes : Cora, Carrefour et Auchan sur toute la France, Lidl sur une grande moitié de la France, Intermarché et Leclerc selon les régions, Super U dans l’ouest de la France.

Côté éleveurs, nous avons de nombreux appels d’éleveurs qui veulent savoir comment fonctionne Faire France. Il y a un regain d’intérêt.

Web-agri : Pourquoi ne pas communiquer de chiffres précis ?

Jean-Luc Pruvost : Pour l’instant, nous sommes encore trop « petits » et nous préférons avancer tranquillement.

Il faut rappeler que nous sommes partis de rien. Nous étions novices en logistique, nous ne connaissions pas les relations possibles avec la grande distribution. Et puis, certains nous ont mis quelques bâtons dans les roues, ce qui ne nous a pas facilité la tâche.

Web-agri : Mais quel est l’objectif pour 2017 ?

Jean-Luc Pruvost : L’objectif pour cette année est de vendre 10 millions de litres de lait.

Web-agri : Que pensez-vous des initiatives similaires qui se sont développées depuis Faire France ? Parmi elles, citons « C’est qui le patron ? » qui a fait beaucoup parlé ces derniers mois.

Jean-Luc Pruvost : Cette initiative est plutôt bonne puisqu’elle vise à mieux rémunérer le producteur de lait à la base. Je pense que ce type d’initiative n’aurait pas pu voir le jour sans « Faire France ». Avant « Faire France », personne ne pensait qu’il était possible de vendre du lait au consommateur à 99 centimes. Nous avons en quelque sorte réveillé les consciences à la fois chez les consommateurs mais aussi chez les producteurs. Faire reconnaître que notre lait a une certaine valeur est déjà une bonne chose.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 5 RÉACTIONS


Mat
Il y a 205 jours
Va bouffer de la salade et des écorces d'arbres et pendant ce temps là tu raconteras pas de conneries qui passent pas les portes !!! Tu fais rires les oiseaux avec tes formulations et tes "on m'a dit que..."
Répondre
a'nash
Il y a 206 jours
les producteurs laitiers sont d'une grande violence..........ça :les citoyens le savent depuis longtemps !!!! alors mr Matt , je l'ai écrit mais c'est l'OMS (organisation mondiale de la santé ) qui le dit !!!!!!!!!!!!!!! se renseigner avant d'insulter , car il y a des personnes bien instruites ( et bien plus que vous !)
Répondre
Mat
Il y a 206 jours
N'en bois pas et ferme ta gueule alors
Répondre
A NASH
Il y a 206 jours
LE LAIT DE VACHE EST MAUVAIS POUR LA SANTE
Répondre
agirousubir
Il y a 210 jours
saluons les organisateurs de l ag de ce 23 a vervins !
une salle pleine d eleveurs attentifs et motivés ,et pour ceux que j ai vus ,heureux de leur journée ...
un merci a nos collègues et amis belges d etre venus partager leur experience.
un merci a claude et biensur sa famille pour la mise en place de la salle ,le repas !
un merci au deputé local de s interresser a ce que l on fait .,
un merci aux qq journalistes présents ,on aura l occasion de relayer leurs articles .
une abscence remarquée de responsables (meme conseillers) du conseil regional des HDF et chambre d agriculture ,pourtant tous invités ...
Répondre