La grève du lait « suspendue » « La classe politique bouge. Nous allons pour l'instant suspendre un des éléments de notre révolte », Pascal Massol

| par | Terre-net média

Depuis le 10 septembre l'Europe subit la grève du lait. L'Emb (European milk board), syndicat européen à l'initiative de cette grève appelle via l'Apli en France à la suspension de celle-ci.


Pascal Massol appelle également les éleveurs à ne pas relâcher leur attention
quand aux mouvements et aux transferts de lait des coopératives.
(© Terre-net Média)
Suite à l’annonce de l’organisation d’une commission extraordinaire des autorités européennes en matière d’agriculture le 5 octobre prochain, l’Apli (suite à la décision collégiale de l’Emb) annonce en France la suspension de la grève du lait. D'après l'Apli différents chefs de gouvernements européens, exemple Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel, et même le président de la commission européenne M. Barroso, ont déclaré : « leur volonté de s'investir pour trouver une solution efficace (...) à l'échelle européenne.»

« Nous la reprendrons immédiatement si aucune décision politique n’est clairement prise »

Même si les choses semblent « bouger » au niveau national et européen, Pascal Massol, président de l’Apli reste ferme et catégorique : « nous la reprendrons immédiatement si aucune décision politique n’est clairement prise pour venir à bout de la situation insupportable du marché laitier ».

En France, ce temps « mort » devrait permettre d’après l’un des membres de l’Apli de réfléchir à une nouvelle organisation de l’Association des producteurs de lait indépendants, type organisation professionnelle. Il semblerait que le mouvement ne souhaite pas s’essouffler et même prendre une part de responsabilité au niveau national, par exemple dans les négociations interprofessionnelles.


D’après l’Emb (European milk board), 500 millions de litres de lait répartis sur 8 pays n’auraient pas été livrés aux laiteries européennes, depuis le début de la grève.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article