CoopérativeFusion de BCEL Ouest, Copavenir, GDS Bretagne et Evolution

| par | Terre-net Média

BCEL Ouest, Evolution, GDS Bretagne et Copavenir annoncent leur projet de rapprochement au 1er juillet 2021 autour d'une coopérative regroupant l'intégralité de leurs activités.

« Après avoir, depuis 2017, partagés les mêmes constats et les mêmes ambitions pour les éleveurs, BCEL Ouest, Evolution, GDS Bretagne et Copavenir souhaitent réunir toutes leurs compétences pour aller encore plus loin au service de la performance des élevages de demain. »

C'est dans un communiqué de presse que les 4 entreprises ont annoncé leur ambition : se regrouper sous la forme d'une coopérative réunissant le conseil, la collecte de données, le sanitaire, la génétique et la reproduction pour accompagner les 30 000 éleveurs adhérents sur l'ensemble de leur territoire.

Territoire couvert par InnovalTerritoire couvert par Innoval (BCEL Ouest, Copavenir, Evolution, GDS Bretagne). (©Innoval) L'objectif est clair : proposer une offre globale aux éleveurs. « Faire mieux, faire ce qu'aucun des partenaires n'est capable de faire seul et mutualiser nos coûts », affirme Innoval, la nouvelle entité.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 5 RÉACTIONS


N de kerneblec’h
Il y a 48 jours
Innoval est une sas et non une coop comme annoncé dans la presse. C’est une société qui avait été bricolée pour developper une précédante appli qui n’avait pas fonctionné. Le déficit de départ de cette fusion est d’au moins 1,3millions d’euros au 31/12/19. Bcel gds Bzh et évolution ont donc consenti un abandon de compte associé + une récapitulation. D’autre part, le statut du gds en tant qu’ovs posera problème, je doute que cela aboutisse en l’Etat.
Répondre
Moty
Il y a 49 jours
Concerné par cette fusion, je ne comprends pas dans quel sens veulent ils aller !!
Répondre
PàgraT
Il y a 49 jours
db42 On est pas obligé non plus d'adhérer non plus au GDS, juste de leur payer la taxe équarrissage ! Toutes ces fusions sans réduction de la masse salariale non productive, n'a aucun sens ? Vont-ils réduire le nombre de directeurs et de chefs, ou de prospectus ? Rien n'est moins sûre !
Répondre
db42
Il y a 49 jours
Je ne vois pas trop ce que le gds fait au milieu de tous ça.
Ils ont une mission complètement différente des autres organismes avec des missions qui obligent tous les éleveurs a adhérer.
Serait ce un moyen pour les autres organismes de ralentir la perte "d'adhérents/clients"?
Répondre
eleveur
Il y a 50 jours
constat criant: centre de insémination 1225 salariés pour plus de 25.000 adhérents. 1 personne sur plus de 20 éleveurs pour créer de la génétique et inséminer 363 jour par an. CL 1 salarié sur 10 éleveurs pour seulement produire quelque chiffres, presque totalement automatisé 8 à 10 fois par an! Cherche l'erreur....
La fusion un superbe occasion pour les éleveurs pour aller vers au moins 80% de baisse de la masse salarié. Pour ce qui concerne le conseil: faire un branche autonome qui devrait ses preuves sur le terrain. Facture CL = globale égale au revenu moyen de l'adhérent..!
Répondre