Organisations de producteursEncore de nombreux éleveurs seuls face à leur laiterie

| par | Terre-net Média

Selon un sondage en ligne, encore 15 % des éleveurs livrant leur lait à une laiterie privée indiquent ne pas être adhérents d'une organisation de producteurs.

Le secteur laitier comptait, en décembre 2016, 66 organisations de producteurs et AOP. Ici, l'assemblée générale 2016 de France Milk Board Grand Ouest. Le secteur laitier comptait, en décembre 2016, 66 organisations de producteurs et AOP. Ici, l'assemblée générale 2016 de France Milk Board Grand Ouest. (©Terre-net Média)

C inq ans après l’instauration des organisations de producteurs dans le secteur laitier, par la mise en œuvre du «  mini paquet lait  » européen, le secteur laitier français comptait, en décembre 2016, 66 organisations de producteurs et associations d’OP.

Pourtant, tous les éleveurs n’ont pas encore leur carte d’adhérent à l’une de ces OP ou AOP. Selon un sondage en ligne, encore 15 % des éleveurs livrant leur production à un industriel privé ne sont pas adhérents à une telle structure.

Outre ces 15 % de producteurs non adhérents, auxquels on peut ajouter les 47 % de producteurs adhérents d’une coopérative, structure assimilée par définition à une OP, les autres producteurs ont choisi entre deux types de structures : 30 % ont fait le choix d’adhérer à une OP dite « verticale », en lien avec leur laiterie. Les 7 % restants sont adhérents d’une OP dite « transversale » ou « territoriale ».

Avertissement: Les résultats du sondage ci-dessus ont été retraités pour ne pas tenir compte, dans l'article, des 29,8 % de répondants qui ne sont pas producteurs de lait, donc non concernés.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article