Crise laitière « Rien n'est gagné », CP

| par | Terre-net média

Malgré l'annonce d'une réunion extraordinaire le 5 octobre prochain des ministres de l'agriculture des 27 pays européens, et la suspension de la grève du lait, la Confédération paysanne, CP, appelle à la poursuite des actions.


La Confédération paysanne appelle tous les paysans à rester mobilisés
pour obtenir une autre politique laitière européenne particulièrement
le 5 octobre où un large front de paysans doit à nouveau s'organiser
pour imposer ce changement. 
 (© Terre-net Média)
La Confédération paysanne prend acte de la suspension de la grève du lait, mais : « appelle à la poursuite des actions car rien n’est gagné » déclare le syndicat. Il précise que « le cadre proposé par la France et l’Allemagne, pour rallier une majorité qualifiée, n’apporte aucune précision sur le contenu. En effet, la notion de régulation, si elle reste sur la simple gestion des surplus, ne résoudra en rien la surproduction ».

« Demande pour cela la tenue sans délai d’une table ronde sous la responsabilité du Ministre de l’agriculture »

La Confédération paysanne souhaite que les paysans restent mobilisés jusqu’au 5 octobre pour maintenir la pression et montrer leur détermination. Le syndicat exige « une remontée immédiate du prix du lait et demande pour cela la tenue sans délai d’une table ronde sous la responsabilité du Ministre de l’agriculture avec les différents acteurs de la filière et notamment tous les syndicats représentatifs ».

A lire aussi

- Nièvre : des agriculteurs perturbent le pot de départ du Préfet

- Crise du lait: opération "mairies mortes" dans la Loire

- Des agriculteurs murent la préfecture du Tarn-et-Garonne


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article