Crise du laitLe Modef demande une aide de 500 euros par vache en 2009

| AFP

Le Modef, syndicat agricole d'exploitants familiaux, a demandé mardi au gouvernement "une aide directe de 500 euros par vache laitière pour 2009" pour compenser les pertes engendrées par la chute des prix du lait.

Le syndicat « appelle le gouvernement à de réelles mesures de sauvetage des exploitations laitières» , indique-t-il dans un communiqué. « Il ne s'agit pas de bricoler des prêts à 3% ou des prises en charge d'intérêts qui profitent essentiellement aux banques mais d'accorder en urgence une aide directe de 500 euros par vache laitière pour 2009» , poursuit le Modef.

Par ailleurs, « il est vital pour assurer la pérennité des élevages laitiers de garantir un prix rémunérateur et une maîtrise de la production» , estime le syndicat, qui demande au ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire de « prendre les dispositions nécessaires afin d'obliger les transformateurs à assurer un prix de 400 euros la tonne aux producteurs» .

« Le ministre se doit d'exiger de la grande distribution une baisse des marges afin que les consommateurs bénéficient de prix raisonnables du lait et des produits laitiers» , conclut le Modef dans son communiqué. Une « grève du lait» a été lancée par certaines producteurs le 10 septembre pour protester contre la chute des prix et la dérégulation du marché souhaitée par la Commission européenne.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article