CoronavirusLe Modef demande des prix planchers pour toutes les productions

| par | Terre-net Média

Pour aider les filières agricoles en première ligne dans le cadre de la pandémie de Covid-19 et face à une baisse des prix payés aux producteurs, le Modef demande la mise en place de prix d'achat planchers pour toutes les productions.

Dans un communiqué diffusé le 31 mars, le Modef demande au gouvernement « l’application de l’article 23 de la loi n° 2005-157 du 23 février 2005 relative au développement des territoires ruraux », article qui prévoit « qu'un coefficient multiplicateur entre le prix d'achat et le prix de vente des fruits et légumes périssables peut être instauré en période de crises conjoncturelles », ou en prévision pour toutes les productions agricoles.

Le syndicat déplore en effet une baisse globale des prix payés aux producteurs de l’ordre de 10 % en cette période de crise liée à la pandémie de coronavirus, « certainement à cause des problèmes de transformation et aussi des échanges commerciaux entre les différents pays ». Le Modef rappelle également les difficultés rencontrées par le secteur des fruits et légumes, qui n’arrive pas à commercialiser les produits de saison, ainsi que les tensions dans la filière laitière, où les laiteries ont demandé des baisses de production.   

Pour soutenir l’agriculture française, le syndicat « revendique un prix plancher d’achat pour chaque production agricole. Ce prix plancher tient compte de l’évolution des coûts de production en fonction des bassins de production et des revenus des producteurs de chaque filière agricole ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article