Manifestation des éleveursBlocages dans l'Ouest levés après un engagement des coopératives sur les prix

| AFP

Les producteurs de lait ont cessé mercredi en fin d'après-midi leurs actions de blocage dans l'Ouest après avoir obtenu un engagement des coopératives pour une revalorisation du prix du lait, a-t-on appris de sources syndicales.

Les actions sur les sites sarthois du Mans (Sodiaal), en Loire-Atlantique à Ancenis (Terrena) et Herbignac (Agrial) bloqués depuis mardi, sont levées, ont précisé les sources syndicales. « Nous avons obtenu une valorisation du prix du lait qui sera à hauteur des coûts de productions, autour de 340 euros/1 000 l. Il s'agit d'un engagement des coopératives », a déclaré à l'AFP Mélanie Dubois, de la FDSEA 72.

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs (JA) ont annoncé dans un communiqué commun que « l'ensemble des coopératives s'est engagé à payer le prix du lait pour le 3e trimestre (juillet, août et septembre) à hauteur des coûts de production. Pour la FDSEA et les JA de la Sarthe, ces coûts de production s'élèvent à 340 €/1 000 l».

La fin de la mobilisation des producteurs laitiers intervient après l'annonce de Sodiaal, première coopérative laitière française, qu'elle allait redistribuer près de 25 millions d'euros aux producteurs au titre de l'exercice 2016.

La FNSEA et les JA, les deux syndicats agricoles majoritaires, ont part ailleurs indiqué que la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL) va « convoquer les enseignes de la distribution ce vendredi après-midi à Paris ». « L'objectif est que la distribution reste dans le même état d'esprit que lorsqu'elle a signé la Charte Laitière de Valeurs de la FNPL et dans le respect de la loi Sapin 2 », c'est-à-dire une transparence sur les marges, expliquent les deux syndicats.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 5 RÉACTIONS


agri80
Il y a 180 jours
a quand une mobilisation générale
a vous , a moi ,de harceler nos syndicats et nos usines pour qu'ils bougent
si il ne ce passe rien c'est que la grogne dans nos campagnes n'est pas assez forte et que beaucoup ce contentent de la situation actuelle.
je crois qu'il va falloir ce faire une raison, le prix moyen objectif de nos acheteur de lait sera de 300 /320 euros.
ou tu suit avec des marges de clopinettes en bossant comme un tarré et en regardant ton voisin céréalier ne rien branler et s'acheter du matos tout les 5 minutes pour s'en servir quelques heures par an grâce aux primes qui pourraient revenir aux secteurs en difficultés
ou tu crève en fermant ta gueule.
Répondre
Sanglier72
Il y a 182 jours
C est du grand n importe quoi ces deux syndicat me donne la gerbe comment peuvent t il encore trouver des adhérents. Chez nous en Sarthe les trois quarts de nos représentant ont ou vont arrêter le lait. Et ils osent parler de coût de production. Je vous rappelle que dans le coût de production on ne prend pas en compte la rémunération du travail ni du capital. En gros a 340 euros ont fait vivre tout le monde sauf nous. Il me dégoûtent tous sans exception. Dehors la fdsea ja. Le métier sans portera que mieux
Répondre
steph72
Il y a 186 jours
La fdsea de la Sarthe qui estiment que les couts de production sont de 340 e.
Ou ont ils pris les chiffres,chez les 25 % meilleurs des centres de gestion?
Et 340 e pour le 3 e trimestre,la moyenne annuelle sera sous les 320 e,les mois d'été il y a moins de lait produit.
Bref de l'enfumage comme avec l'accord Lactalis
Répondre
Chrislait
Il y a 184 jours
Ah.petite précision, il n'y aura que 2.5 euros d'augmentation car l'autre moitiee va en parts sociales ........
Répondre
chrislait
Il y a 186 jours
alors , j'ai pris ma calculatrice ,donc sodiaal va redistribué 25 millions divisé par 5 millions de tonnes collecté, ceux qui nous fait un gain de 5 euros la tonne............j'espère que les producteurs de sodiaal ne sont pas susceptibles parce que je dirai qu'on ce fou un peu de leurs gueules !!!!!!!!!!!!!
Répondre