FNSEALes principaux chefs des partis politiques au congrès du syndicat

| AFP

Les chefs des partis politiques sont attendus au 59ème Congrès de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles, au Mans (Sarthe) du 22 au 24 mars, a deux mois du référendum sur le Traité constitutionnel européen que les agriculteurs français sont tentés de sanctionner par le "non" ou par l'abstention.

"Le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin clôturera le congrès le jeudi 24  après-midi", a annoncé Jean-Michel Lemétayer, président du premier syndicat  agricole français, mardi lors d'une conférence de presse à Paris.

Auparavant, dans la matinée, se seront succédés à la tribune du congrès  François Bayrou, président de l'UDF, Alain Bocquet, président du groupe  communiste à l'Assemblée Nationale, François Hollande, Premier Secrétaire du  Parti Socialiste et Nicolas Sarkozy, président de l'UMP.

Le ministre de l'Agriculture Dominique Bussereau interviendra pour sa part  mercredi 23, après le vote du rapport d'orientation intitulé "Pour des  entreprises au service des hommes".

Ce texte constituera la proposition de la FNSEA à la loi d'orientation  agricole que le gouvernement doit présenter au Parlement cette année pour une entrée en application en 2006, année où entrera également en vigueur en France la réforme de la Politique Agricole Commune.

Le Président de la République Jacques Chirac avait fait campagne, le 26  février dernier, lors de l'inaugration du Salon de l'Agriculture pour le "oui"  au référendum sur la Constitution européenne, en appelant des agriculteurs à  se "mobiliser" en faveur de l'Europe.

Jean-Michel Lemétayer est pour le moment le seul candidat à sa succession  et devrait être facilement réélu - la timide opposition interne préférant se  consacrer à la bataille sur les amendements au rapport d'orientation - le  jeudi 31 mars lors de la réunion du nouveau conseil d'admnistration qui suivra  le congrès.

Agé de 53 ans, M. Lemétayer, producteur laitier en Ille-et-Vilaine, est  président de la FNSEA depuis juin 2001, date à laquelle il avait succédé à Luc  Guyau, élu président de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture  (APCA). Il avait été réélu, pour un mandat de 3 ans, en avril 2002.

Selon M. Lemétayer, l'équipe dirigeante de la FNSEA - qui comprend 18  membres au bureau - devrait être renouvelée d'environ un tiers comme le  conseil d'administration.

Parmi des partants figurent Henri de Benoist, l'ancien président de la  puissante Association Générale des Producteurs de Blé (AGPB), et Dominique  Chardon, le secrétaire général de l'organisation depuis neuf ans.

Ce dernier, dans un texte diffusé le 26 février estimait que les  agriculteurs devaient s'engager "sur la voie du changement" mais que cela "ne  signifie certainement pas que nous devons tout accepter, tout particulièrement  cette politique ultra-libérale que l'on veut nous faire croire inéluctable".


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article