LaitFin du conflit entre Nestlé et deux producteurs de la Confédération paysanne

| AFP

Deux producteurs de lait de la Confédération paysanne avec lesquels Nestlé menaçait de ne plus travailler, après leur participation à une action syndicale à l'usine de Cuincy (Nord), pourront poursuivre leur activité avec le groupe, a-t-on appris jeudi 17 février auprès de Nestlé.

Un accord a été trouvé le jour même à la sous-préfecture de Douai (Nord), lors d'une réunion de conciliation, a précisé à l'AFP le groupe alimentaire.

Des responsables de la Confédération paysanne, les agriculteurs concernés, le directeur du site de Nestlé de Cuincy, Serge Nal, et le responsable du service agricole du groupe alimentaire François Boissier ont participé à cette réunion, selon le syndicat garicole.

Le 20 décembre 2004, des producteurs de lait de la Confédération paysanne avaient dérobé 1,5 tonne de produits laitiers à l'usine de Cuincy, pour protester contre la baisse du prix du lait, a expliqué à l'AFP Jean-Michel Sauvage, porte-parole régional de la Confédération agricole.

Ces produits avaient ensuite été distribués dans un quartier populaire de Lille, a-t-il ajouté.

Le 6 janvier, Nestlé France avait annoncé sa décision "de ne plus travailler à compter de début avril 2005" avec les deux producteurs.



Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article