Arrachage de maïs OGM29 convocations au tribunal d'Orléans le 19 janvier

| AFP

Vingt-neuf personnes sont convoquées devant le tribunal de grande instance d'Orléans le 19 janvier, suite à leur participation à une opération d'arrachage d'une parcelle de maïs génétiquement modifié, en août dans le Loiret, ont indiqué mardi des militants anti-OGM à Orléans.

Des élus, des syndicalistes et des responsables associatifs, devront répondre de destruction de bien d'autrui en réunion. La liste est provisoire, ont précisé les militants.

Parmi les personnes convoquées figurent notamment François Dufour, vice-président d'Attac, et Jean-Emile Sanchez, porte-parole de la Confédération paysanne.

Environ 150 militants étaient présents lors de l'opération menée contre une parcelle de maïs transgénique le 14 août à Greneville-en-Beauce (Loiret), et 74 participants ont été entendus par la gendarmerie de Pithiviers (Loiret).

D'autre part, un collectif de "faucheurs volontaires", appuyé par un comité de soutien, va se créer en région Centre avant le procès, ont-ils indiqué.



Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article