InnovationUne ferme laitière flottante dans le port de Rotterdam

| par | Terre-net Média

La première ferme flottante au monde sera construite dans le port de Rotterdam. Un troupeau de Montbéliardes va alors disposer d'une plateforme de 1 000 m2 sur l'eau.

La première ferme flottante au monde sera construite dans le port de Rotterdam et accueillera une quarantaine de MontbéliardesLa première ferme flottante au monde sera construite dans le port de Rotterdam et accueillera une quarantaine de Montbéliardes. (©Floating farm)

Les travaux débuteront dès la fin de l'année. Une ferme flottante de 1 000 m2 sur deux étages va être construite dans le port de Rotterdam aux Pays-Bas. Elle accueillera une quarantaine de Montbéliardes sous un toit recouvert de panneaux solaires. L'alimentation sera assurée par des robots, les déjections seront collectées et réintégrées pour la production de fourrage. La traite sera assurée par un robot. Les différentes parties du sous-sol de la plateforme seront consacrées à : la production d'herbe en hors sol, la production laitière, la purification de l'eau, la gestion des déjections, et enfin aux visiteurs. Pour gérer cette exploitation, deux jeunes éleveurs ont d'ores et déjà été recrutés.

En espérant que les vaches ne souffriront pas du mal de mer, celles-ci pourront tout de même se rendre sur la terre ferme pour pâturer. L'objectif est, à terme, de fabriquer du fromage, de la crème et des yogourts qui seront vendus dans le magasin de l'exploitation. Une aubaine pour les habitants de Rotterdam qui pourront venir chercher leurs produits directement à la ferme en plein centre ville !

C'est le Néerlandais Peter Beladon qui est à l'origine de ce projet de plus de 2 millions d'euros, financé par des fonds privés. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la « floating farm ».

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 9 RÉACTIONS


the germs
Il y a 6 jours
J'aime bien le concept d'étable à "deux étages". :)
Déjà que pour une étable classique "aux planché des vaches", c'est déjà compliquer en temps normal, je ne vous cache pas que je suis intérogatif.
Ils n'ont visiblement pas de voisins tatillons dans leurs secteurs!! :)
Répondre
Ge Dupin
Il y a 6 jours
Elles pourront pâturer sur les quais, c'est cool !
Belle vie !!
#onmarchesurlatete
Répondre
bl
Il y a 8 jours
si on compte l investissement a sa juste valeur avec des emprunts a 2 pour cent sur 10 15 ou 20 ans combien faudra t il payer le litre de lait ou le pack de 6 pots de yaourt ?
Répondre
Max
Il y a 5 jours
Ouais c'est vrai oui ou va le lisier et comment on titre le fumier
Répondre
jersiaise
Il y a 9 jours
Ou va le lisier dans la mer on nous casse assez les pieds avec les normes et les distance par rapport aux cours d'eau
Répondre
Flo paysanne
Il y a 8 jours
Pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple.
Répondre
FLORIA
Il y a 3 jours
Votre commentaire...attention à votre terre France ,qu ils ne la vous prenne pas à la longue, renfermé des vaches est malsain
Répondre
defendeur 16
Il y a 9 jours
comme si, il n'y avait plus assez de place dans de vrai paturage .............
Répondre
babast50
Il y a 11 jours
C'est un très bon moyen de rapprocher le citadin du monde paysan meme si c'est une formule totalement moderne.Dans la mesure où les vaches paturent et qu'elles sont bien respectées.Ensuite il faut approfondir coté financement.
Répondre